Covid-19 : attention aux fausses appli et aux arnaques !

19 mars 2020 à 13h35 par Arnaud Laurenti

La gendarmerie met en garde contre les cybercriminels qui profitent de l'émotion suscitée par l'épidémie de Covid-19 pour tromper la vigilance des internautes. Voici une liste des bonnes pratiques à adopter.

ALOUETTE
Crédit: Twitter | @Gendarmerie

"La situation de crise mondiale générée par l’épidémie du CORONAVIRUS – COVID19 suscite des craintes légitimes", explique le gouvernement sur son site dédié à la lutte contre la cybermalveillance.

De nombreux abus

Les autorités préviennent : "il faut avoir conscience que les cybercriminels cherchent à tirer profit de la précipitation et de la baisse de vigilance des personnes directement ou indirectement concernées pour les abuser et qui va se retrouver amplifiée par l’accroissement de l’usage numérique lié aux mesures de confinement".

Ces derniers jours, des applications mobiles permettant de générer des attestations dérogatoires de déplacement ont notamment été pointées du doigt. Le gouvernement a pris la décision de n'autoriser que les attestations papiers.

Appelés à rester confinés chez eux, les Français se sont naturellement tournés vers les outils numériques pour travailler ou se divertir. Un comportement qui n'a pas échappé aux cybercriminels "qui jouent sur les peurs et les précipitations pour commettre leurs forfaits", indique les autorités. "De nombreuses campagnes de cyberattaques liées à cette crise sont déjà observées dans le monde et la France n’a aucune raison de demeurer épargnée", prévient le site du gouvernement.

Se méfier des messages ou appels inconnus

Mail, SMS, chat, appels téléphoniques d'inconnu... Il s'agit probablement d'une technique d'hameçonage (ou phishing) visant à dérober des informations personnelles, professionnelles ou bancaires en attirant la victime sur de faux sites officiels. 

Promesse d’une bonne affaire, d’un remboursement, d’un colis en attente… Ces messages peuvent également contenir une pièce-jointe malveillante.

Dans certains cas, les virus contenus dans ces pièces-jointes "peuvent aller jusqu’à bloquer votre matériel voire chiffrer vos fichiers et vous réclamer une rançon pour en retrouver l’accès", prévient le site du gouvernement. C'est ce qu'on appelle un rançongiciel (ou ransomware).

Télécharger les applications depuis les sites ou magasins des éditeurs

C'est la base pour éviter le piratage : récupérer l'application ou le logiciel désiré directement à la source ! "Dans le cas contraire, vous prendriez le risque d’installer une application piégée qui pourrait vous dérober vos informations personnelles ou bancaires, voire infecter votre machine. Évitez également tous les sites qui proposent « gratuitement » des applications payantes et qui sont généralement piégées", précise le gouvernement.

N'utiliser que les sites fiables

Mieux vaut prendre le temps de vérifier la fiabilité et la réputation d'un site avant de fournir ses informations personnelles ou procéder à un achat ! Pour éviter les arnaques, il est conseillé de consulter les avis en recherchant le site sur un moteur de recherche.

Avec la crise du CORONAVIRUS – COVID19, "de faux sites de ventes de masque chirurgical (FFP2), de gel hydroalcoolique, de téléconsultation médiale, de médicaments miracles ou de vaccins expérimentaux qui n’existent évidemment pas ont vu le jour", préviennent les autorités.

De nombreux sites proposent également des attestations de déplacement dérogatoire et des justificatifs de déplacement professionnel payants ou à remplir en ligne. Il est fortement déconseillé de les utiliser. Les documents officiels sont à récupérer gratuitement sur le site du ministère de l'Intérieur.

Attention aux fake news

C'est l'un des maux de ces dernières années, la multiplication des fausses informations sur des sites peu fiables, les forums et les réseaux sociaux.

Remèdes miracles, recettes pour fabriquer son propre gel hydrocalcoolique... Pour s'informer, mieux vaut faire confiance aux sites d'information reconnus. Le gouvernement a par ailleurs mis en place un site dédié à l'épidémie de Covid-19.

Faux appels aux dons

Comme pour toute crise, "de nombreux appels aux dons et diverses cagnottes relatifs au CORONAVIRUS – COVID19 ne manqueront pas d’être lancés" prévient le site du gouvernement.

"Avant de verser des fonds, assurez-vous bien que vous n’êtes pas confronté à une escroquerie comme il ne manquera pas d’en fleurir pour abuser vos souhaits de solidarité", conseillent les autorités.