Covid-19 : nouveau tour de vis et vaccinodromes en Indre-et-Loire

26 mars 2021 à 9h29 par Bastien Bougeard

Face à une accélération de la circulation du Covid-19 en Indre-et-Loire, le département a été placé sous surveillance renforcée, avec à la clé de nouvelles mesures de restrictions. Deux vaccinodromes ouvriront le 6 avril.

ALOUETTE
Crédit: B.Bougeard | Alouette

L’Indre-et-Loire est désormais sous surveillance renforcée. Le département fait face à une augmentation de la circulation du Covid-19. Le taux d’incidence qui était de 194 cas pour 100 000 habitants est désormais de 284 cas pour 100 000 habitants au matin du 26 mars.

Demi-jauge dans les lycées

Les 20-29 ans sont les plus touchés par cette nouvelle flambée de l’épidémie dans le département. Face à l’augmentation du nombre de cas, la préfète d’Indre-et-Loire Marie Lajus a annoncé le 25 mars une nouvelle série de mesure pour tenter d’endiguer cette épidémie de plus en plus virulente. Concernant les établissements scolaires, le port du masque devient obligatoire dans le département aux abords des écoles, collèges et lycées. Concernant les lycéens, les cours en présentiel se feront désormais en demi-jauge.

Obligation de porter le masque dans certaines rue de Chinon et Loches

La préfecture évoque aussi une extension de l’obligation du port du masque dans les centre-bourgs des chefs-lieux de canton. Les communes concernées sont : Bléré, Chinon, Descartes, Montlouis-sur-Loire, Monts et Sainte-Maure-de-Touraine. Elles avaient jusqu'à 11 heures ce vendredi pour proposer un périmètre pour l'application de cette mesure. Partout dans le département, les brocantes, les vide-greniers ainsi que les braderies sont interdits. La vente d’alcool au verre est également prohibée tout comme la consommation sur la voie publique.

2 vaccinodromes dans la métropole de Tours

Concernant la vaccination, deux vaccinodromes (la préfecture les présente comme des très grande centre de vaccination)  vont ouvrir dans la métropole de Tours. Ils seront ouverts le 6 avril à Saint-Cyr-sur-Loire dans la salle de l’Escale et à Saint-Avertin au gymnase des onze arpents. 6 000 vaccinations hebdomadaires doivent être effectuées dans ces deux centres dans un premier temps avant une montée en puissance. Les autres centres ouverts depuis le début de l’année à Amboise, Chinon, Joué-lès-Tours, Loches, Neuillé-Pont-Pierre et Tours seront toujours ouverts. Ils devraient procéder à 8 700 injections hebdomadaires contre 6 000 actuellement.