Covid-19 : restrictions étendues à l'ensemble du pays, fermeture des écoles

31 mars 2021 à 18h24 par Arnaud Laurenti

Emmanuel Macron a annoncé ce mercredi soir que les mesures de restrictions qui concernaient jusqu'alors 19 départements seront étendues à l'ensemble du pays à compter de ce samedi soir. Le couvre-feu est maintenu à 19h et les écoles seront fermées à partir de la semaine prochaine.

ALOUETTE
Crédit: Capture écran | YouTube

Alors que la situation sanitaire se dégrade en France, le Chef de l'État s'est adressé ce mercredi soir aux Français lors d'une allocution télévisée sur la situation sanitaire. Emmanuel Macron a annoncé que les restrictions appliquées depuis le 18 mars dans 19 départements seraient étendues à l'ensemble du territoire à partir de ce samedi 3 avril, en soirée.

Couvre-feu maintenu

Emmanuel Macron a indiqué que le couvre-feu à 19h était maintenu sur l'ensemble du territoire. Les restrictions mises en place dans 19 départements depuis le 18 mars seront étendues à l'ensemble du pays à partir de samedi soir, pour une durée d'au moins quatre semaines. Il s'agit des mesures suivantes :

- fermeture des commerces "non-essentiels",
- pas de déplacements en journée au-delà de 10 km du domicile sauf motif impérieux,
- pas de déplacements inter-régionaux après le 5 avril sauf motif impérieux.

L'attestation disponible sur le site du Ministère de l'Intérieur et l'application Tous Anti Covid ne sera pas nécessaire pour les promenades ou la pratique sportive en journée dans un rayon de 10 km : un justificatif de domicile est suffisant.

En revanche, l'attestation est censée être obligatoire pour tout autre motif et déplacement supérieur à 10 km, ainsi que durant les heures de couvre-feu (19h - 6h), précise le site du Ministère de l'Intérieur. Toutefois, face à la compléxité de la démarche, le gouvernement avait indiqué peu après le 18 mars avoir simplifié les choses : tout déplacement autorisé dans un rayon de 10 km autour de son domicile ne nécessite qu'un justificatif de domicile. C'est en tout cas le sens des propos tenus par Emmanuel Macron mercredi soir.

Fermeture des écoles pour un mois

Le Chef de l'État a également annoncé que les crèches, écoles, collèges et lycées seront fermés dès la semaine prochaine partout en France. Les cours seront assurés la semaine du 5 avril, avant 2 semaines de vacances simultanées pour les 3 zones (A, B, C).

Les maternelles et primaires pourront revenir à l'école à partir du 26 avril tandis que les collégiens et lycéens reprendront les cours à la maison.

Collèges et lycées devraient rouvrir la semaine du 3 mai avec une jauge adaptée.

Réouvertures mi-mai ?

Emmanuel Macron a également laissé entendre la possible réouverture de certains "lieux de culture" et "des terrasses" à la mi-mai, ou du moins la présentation d'un "agenda".

Vaccinations étendue aux plus de 60 ans

La vaccination contre le Covid-19 sera élargie à toutes les personnes âgées de plus de 60 ans le 16 avril, puis à toutes celles de plus de 50 ans le 15 mai, a annoncé Emmanuel Macron mercredi.

Suivra "à partir de la mi-juin (...) l'ensemble des Français de moins de 50 ans", a-t-il poursuivi, ajoutant qu'une "stratégie spécifique sera par ailleurs prévue pour toutes les professions les plus exposées, en particulier nos enseignants, mais aussi nos forces de l'ordre et plusieurs autres".

"Nous tiendrons l'objectif que je nous ai fixé", a-t-il insisté, "à savoir que d'ici à la fin de l'été, tous les Français de plus de 18 ans qui le souhaitent pourront être vaccinés".

Le président de la République a cependant reconnu des lacunes dans la vaccination des personnes de plus de 70 ans: "Je sais que beaucoup de nos aînés ont essayé de prendre rendez-vous pour se faire vacciner ces dernières semaines, trop souvent sans succès et j'en suis profondément désolé."

"Ce n'est pas acceptable", a-t-il affirmé, expliquant avoir "demandé à l'Assurance maladie de mobiliser des équipes pour y remédier".

"L'ensemble des plus de 75 ans qui n'ont pas réussi à obtenir un rendez-vous seront appelés", a-t-il assuré, tandis qu'"en parallèle un numéro spécial sera mis à disposition pour prendre un rendez-vous".

(avec AFP)