Des boîtes noires obligatoires dès 2022 dans les voitures neuves

26 mai 2021 à 14h33 par Emma Piau

Toutes les voitures neuves devront obligatoirement être équipées d’une boîte noire à partir de 2022. Aux États-Unis, la mesure fait déjà ses preuves depuis 2015.

ALOUETTE
Crédit: Unsplash

L’Union européenne a décidé de rendre obligatoire la présence d’une boîte noire dans tous les véhicules neufs dès 2022. Ceux d’occasion seront concernés à partir de 2024.

Comme dans les avions, cette boîte noire est un dispositif d’enregistrement des données de conduite. Elle se présentera sous forme de puce électronique, sera inaccessible par le propriétaire de la voiture et donc impossible à désactiver.

Qu’est-ce qui sera enregistré par la boîte noire ?

Selon l’Union européenne, la boîte noire sera chargée d’enregistrer "les données cruciales" quelques secondes avant et après un accident. Il s’agit de données relatives à la conduite : vitesse, accélération, freinage, port de la ceinture de sécurité, coordonnées GPS…

En revanche, contrairement aux avions, le boîtier ne pourra sûrement pas enregistrer les conversations à bord. La réglementation RGPD devrait garantir une grande protection des données et de la vie privée des individus.

L’utilisation d’un téléphone au volant ne pourra pas non plus être contrôlée par la boîte noire.

Sauver des vies

Selon la rapporteuse du projet au Parlement, la Polonaise Roza Thun, cette loi permettra "de sauver des milliers de vies". Aux États-Unis, où la plupart des véhicules sont déjà équipés, les autorités estiment que la mesure a permis de réduire de 20 % les accidents en l’espace de cinq ans. 

Elle réduira aussi les délais de justice parfois très longs lorsque les acteurs d'un accident se rejettent mutuellement la faute.

Cette loi "incitera aussi certainement les chauffards à lever le pied", a précisé Me Philippe Courtois, avocat bordelais de la Fédération nationale des victimes de la route.

Des questions en suspens

L’ajout de cette boîte noire n’impactera pas grandement les prix des véhicules neufs, assurent les constructeurs automobiles.

Cependant, pour l’occasion, l’ajout d’une boîte noire à tous les véhicules d’ici 2024 coûtera cher aux automobilistes. Le prix de l’installation, avec la nécessité de placer le boîtier dans un endroit qui ne permette pas son piratage, risque d’être élevé. Alors, qui prendra en charge ces coûts ? 

La question autour de l’utilisation des données se posent aussi. Elles seront consultables uniquement par les forces de l’ordre, pas par les assurances, assure l’Union européenne.