Des norovirus dans des huîtres de Charente-Maritime

7 janvier 2020 à 20h52 par Denis Le Bars

La préfecture vient d'interdire la pêche de coquillages dans deux secteurs de l'estuaire de la Seudre. Une centaine de producteurs sont impactés.

ALOUETTE
Crédit: Archives

Après la Bretagne, le bassin de Marennes-Oléron. À la suite d'une réunion organisée à la Rochelle entre services de l'état et représentants ostréicoles, la préfecture de Charente-Maritime a pris ce mardi un arrêté interdisant la pêche aux coquillages dans deux zones distinctes de l'estuaire de la Seudre, entre Mornac-sur-Seudre et la Tremblade dans les secteurs dits de Route Neuve et de Chaillevette, des zones de production d'huîtres de claire. Cette décision est prise à la suite de contrôles effectués dans les bassins ostréicoles. La préfecture évoque clairement la présence du fameux norovirus, responsable de la gastro-entérite; le même que celui détecté en Bretagne.

Une semaine d'interdiction

Selon les termes du communiqué publié par la préfecture de Charente-Maritime,"cette contamination étant susceptible d’entraîner un risque pour la santé humaine, le préfet de la Charente-Maritime a pris un arrêté interdisant la pêche maritime et professionnelle, le ramassage, le transfert de coquillages de taille marchande, l’expédition et la commercialisation de toutes les espèces de coquillage en provenance des zones de claires référencées". L’interdiction s’appliquera jusqu’au 15 janvier 2020.

Selon le quotidien Sud-Ouest, une centaine d'ostréiculteurs sont concernés par cette interdiction, sur les 900 que compte le département. Le journal ajoute que la présence du norovirus en Bretagne a déjà impacté les ventes d'huîtres de Marennes-Oléron.

Huîtres.png (222 KB)