Des pompiers agressés ce week-end dans le Finistère et le Maine-et-Loire

28 octobre 2019 à 8h39 par Nicolas Mezil

Un pompier frappé à Brest, un véhicule ciblé près d’Angers à Vivy. Les soldats du feu ont été la cible de nouvelles agressions ce week-end en pleine intervention.

ALOUETTE
Pompiers
Crédit: Archives

A Brest, c’est un pompier de 35 ans qui a reçu un coup de poing et un coup de pied alors qu’il portait secours à une femme victime d’une mauvaise chute dans un fast-food du centre commercial de Coat ar Gueven. Les pompiers ont d’abord fait face à un groupe de jeunes et c’est quand un des soldats du feu s’est interposé que celui-ci a été agressé. La police a dû intervenir en renfort. L’exploitation des images de vidéosurveillance a permis d’identifier rapidement des suspects. Deux mineurs de 15 ans ont été interpellés ce dimanche. Ils devraient être déférés ce lundi devant le juge des enfants.

Un véhicule dégradé en Anjou

Les pompiers du Maine-et-Loire ne sont pas en reste. Treize d’entre eux sont intervenus dans la nuit de samedi à dimanche sur un accident lors duquel deux quinquagénaires ont été renversés par une voiture à Vivy. Selon les premiers éléments de l’enquête, une rixe aurait éclaté entre deux familles. Les deux victimes ont été gravement blessées. Et c’est alors que les pompiers soignaient l’une d’entre elles, que les proches d’un des quinquagénaires s’en sont pris violemment aux secours. L’un de leurs véhicules a subi des dégradations. La gendarmerie est intervenue et les pompiers ont dû se déplacer pour continuer à apporter les premiers soins à l’une des victimes.

Dans un communiqué, le SDIS de Maine-et-Loire annonce avoir déposé plainte.