Deux projets de centrales photovoltaïques en Vendée et en Maine-et-Loire

13 novembre 2020 à 9h53 par Nicolas Mezil

EDF Renouvelables, la filiale énergie verte du groupe français, a remporté deux projets de centrales photovoltaïques en Pays-de-la-Loire, l’un en Vendée, l’autre en Anjou, lors du dernier appel d'offres en solaire de la Commission de Régulation de l'énergie.

ALOUETTE
Crédit: Archives

Ce sont deux sites d’ampleur qu’EDF Renouvelables, qui possède déjà deux sites éoliens en Vendée, s’apprête à implanter en Pays-de-la-Loire pour la production d’électricité par l’énergie solaire.

29.000 panneaux solaires à Beaurepaire

Le premier en Vendée, sera situé sur une ancienne mine d’uranium sur la commune de Beaurepaire. Cette centrale aura une puissance de 12,8 Mégawatts, et sera composée d’environ 29.000 panneaux. Elle produira localement 14,4 GWh (Gigawatts-heure) par an. Elle permettra d’alimenter l’équivalent de la consommation électrique de 6000 personnes (chauffage inclus), soit 20% de la population de la Communauté de Communes du Pays des Herbiers.

La consommation de 4700 personnes produite à Saumur

Le second, situé en Maine-et-Loire, verra le jour sur l’ancienne décharge d’ordures ménagères de la commune de Saumur. Cette centrale sera plus faible que sa cousine vendéenne : 10,3 Mégawatts. Elle comprendra 25.338 panneaux et permettra de produire localement 11,3 GWh par an. Elle couvrira ainsi l’équivalent de la consommation électrique de 4700 personnes (chauffage inclus), soit 18 % de la population de la commune de Saumur.

Déjà plusieurs centrales photovoltaïques implantées

Dans ces deux départements, Vendée Energie possède déjà plusieurs sites photovoltaïques, construits ou en cours de réalisation, dans ls communes vendéennes d’Avrillé, Givrand, La Roche-sur-Yon, et Talmont-Saint-Hilaire, et à Tiercé et Mauges-sur-Loire, en Maine-et-Loire. L’Anjou qui abrite la plus grande ferme photovoltaïque des Pays-de-la-Loire à ce jour, aux Ponts-de-Cé. 21.000 panneaux produisent l’équivalent de la consommation de 4000 foyers. Le site a regroupé son constructeur Valeco, un mouvement regroupant des citoyens, des associations et des collectivités locales.