Deux Tourangeaux créent un QR code pour gérer le flux dans les commerces

22 décembre 2020 à 11h16 par Bastien Bougeard

Ce QR code doit permettre aux gérants des magasins de surveiller en temps réel le nombre de personne dans leurs commerces. Des jauges ont été instaurée pour respecter la distance de 8 mètres carrés par clients.

ALOUETTE
Crédit: Pixabay

C’est l’image de ces fêtes de fin d’année 2020 : des files d’attente qui s’allongent devant les magasins. La cause : la règle de 8 mètres carrés par client. Elle qui contraint les directeurs des enseignes à mettre en place un nombre maximum de clients présents en simultané dans le magasin. Un vrai casse-tête auquel deux Tourangeaux essaient de remédier grâce à un QR Code.

L’idée est née lors du deuxième confinement

Fraîchement diplômés de l’IAE de Tours, Valentin André et Pierre Gardais se sont penchés sur cette solution lorsque que le deuxième confinement a été instauré en France : « Au même moment, l’Allemagne annonçait une mise en place d’un espace de 10 mètres carrés par client dans les magasins, explique Pierre Gardais. Nous avons alors réfléchi à mettre en place une solution permettant de surveiller en temps réel le flux de clients ». Les deux Tourangeaux ont retenu la solution du QR code, plus facile à utiliser.

Un code à l’entrée et à la sortie du magasin

Le principe est le suivant : « Quand le client arrive devant le magasin, il scanne le QR code. Un menu déroulant s’affiche et il doit renseigner le nombre de personnes qui se trouvent avec lui » détaille Pierre Gardais. Une fois cette étape effectuée, le chiffre s’actualise en temps réel sur l’ordinateur du gérant : « Il peut donc alors laisser entrer des clients ou alors les maintenir à l’extérieur si c’est nécessaire ». Une fois les achats réglés, le client doit de nouveau scanner un QR Code pour signaler sa sortie du magasin. « Là-aussi, il faut signaler combien de personnes sortent du bâtiment » conclut Pierre Gardais. La solution a été déployée issue du deuxième confinement, une centaine de commerçants ont déjà sollicité les deux entrepreneurs pour éventuellement l’utiliser en cette période de forte affluence.