Douze millions d'élèves font leur rentrée : quels changements cette année ?

2 septembre 2019 à 6h42 par Arnaud Laurenti

Réforme du bac, maternelle obligatoire dès 3 ans, drapeaux tricolores et européens dans les salles de classe... L'année scolaire 2019-2020 débute avec quelques changements.

ALOUETTE
La rentrée 2019-2020 est marquée par plusieurs nouveautés, dont la fin des filières L, S et ES au ly
Crédit: Archive

L'instruction obligatoire dès trois ans

La mesure a été adoptée au début de l'été : l'abaissement de l'âge de l'instruction obligatoire à trois ans, contre six ans auparavant. En pratique, la plupart des enfants âgés de 3 à 6 ans fréquentent déjà les maternelles, la mesure ne concernerait que 26 000 enfants. Comme l'instruction est obligatoire, et non la scolarisation, les parents peuvent également opter pour l'école à la maison ou les jardins d'enfants (une dérogation valable uniquement jusqu'à l'année scolaire 2023-2024), et demander un aménagement du temps de présence de l'enfant à l'école l'après-midi (pour la petite section de maternelle). L'équipe éducative aura toutefois son mot à dire. Les contrevenants s'exposent à une amende de 1 500€.

La réforme du lycée et du bac

Si le "nouveau" bac, réduit à 4 épreuves écrites et un grand oral, ne sera mis en place qu'en 2021, plusieurs changements interviennent dès cette rentrée dans les lycées, comme la suppression des filières L, S et ES en Première et Terminale. Ces dernières sont remplacées par des enseignements de spécialité, que les élèves choisissent à la carte. Ce changement implique également un renouvellement des manuels scolaires, qui n'ont pas toujours pu être commandé à temps.

Dédoublement de certaines classes de CP et CE1 dans les quartiers défavorisés

Cette année, 10 800 classes sont concernées par cette mesure dans les écoles des quartiers défavorisés, et au total près de 300 000 élèves. Emmanuel Macron s'est engagé à ce que le nombre d'enfants par classe de la grande section au CE1 ne dépasse pas 24 élèves d'ici la fin du quinquennat.

Les drapeaux français et européen dans les classes

Un amendement à la loi sur "l'école de la confiance" prévoit l'affichage des drapeaux tricolore et européen dans chaque salle de classe, de la devise "Liberté, Égalité, Fraternité" ainsi que les paroles de La Marseillaise.