Football : premier déplacement difficile pour Châteauroux à Ajaccio

22 août 2020 à 4h00 par Bastien Bougeard

Plus de 160 jours après leur dernier match en championnat, les joueurs de La Berrichonne de Châteauroux renoue avec la Ligue 2 ce samedi 22 août. Un déplacement à Ajaccio attend des castelroussins, impatients de retrouver le championnat.

ALOUETTE
Crédit: B.Bougeard | Alouette

Heureux. C’est le premier mot qui vient à Nicolas Usaï, l’entraîneur de la Berrichonne de Châteauroux alors que le championnat de Ligue 2 reprend ce 22 août. Enfin ! Serait-on tenté de dire après l’arrêt des championnats en raison de la crise sanitaire au mois de mars.

Un adversaire de très grande qualité

« Nous sommes excités de reprendre la compétition, détaille le technicien castelroussin. C’est une saison de transition avec les contraintes qui nous sont imposées en raison de la crise sanitaire. Mais nous sommes vraiment pressés de reprendre ». Oui, il y avait eu les matchs de préparation. Mais rien ne vaut le championnat. Pour la reprise de la Ligue 2, Châteauroux hérite d’un déplacement compliqué sur le terrain de l’AC Ajaccio. « Ce sont des adversaires de très grande qualité. Ajaccio a beaucoup d’expérience. Cette équipe pouvait viser le barrage de montée en Ligue 1 voire plus si la dernière saison était allée à son terme ». 

« C’est possible de les battre »

La dernière fois que la Berri s’était déplacée en Corse, elle était revenue avec les trois points de la victoire. « Sur les deux matchs la saison dernière, nous avions été très bousculés. Mais c’est possible de les battre. Nous avons un groupe qui a peu bougé ». Le coach Berrichon envisage donc de bien démarrer la saison, même s’il concède que les matchs amicaux « étaient moyens ». Un premier match pour lancer la saison et éviter un début de championnat compliqué. Reste aussi à gérer la charge mentale qu’implique les protocoles et le contexte : « La pression est la même pour tout le monde, mais c’est sûr que c’est quelque chose de particulier » explique Nicolas Usaï. Une saison particulière que les Berrichons souhaitent démarrer dans l’euphorie.