Grève des avocats : le procès en appel de l’occupation de la mosquée de Poitiers reporté

21 janvier 2020 à 10h39 par Fabienne Lacroix

C’est l’une des conséquences de la grève des avocats, opposés à la réforme des retraites. Le procès en appel des occupants de la mosquée de Poitiers ne pourra pas se tenir le 22 janvier.

ALOUETTE
La mosquée de Poitiers.
Crédit: Google Maps

Le procès en appel des militants identitaires qui avaient occupé en 2012 le toit de la mosquée de Poitiers est reporté au 20 mai 2020. L’audience, qui devait se tenir mercredi, doit être repoussée au printemps, à cause de la grève des avocats, qui se poursuit.

Le 20 octobre 2012, près de 80 militants identitaires avaient pénétré illégalement sur le site de la mosquée, alors en chantier. Ils avaient déployé une banderole sur le toit pour demander un référendum citoyen sur la construction de mosquées et sur l’immigration en France.

5 condamnations en première instance

A l’issue de l’enquête, 7 personnes avaient été mises en examen pour provocation à la discrimination raciale et religieuse.

Leur procès s’était déroulé en décembre 2017 devant le tribunal correctionnel de Poitiers. 5 d’entre eux avaient été condamnés chacun à 6 mois de prison avec sursis, 5 ans de privation de droits civiques et 40 000€ d’amendes.