Gwig, l’appli bretonne pour retrouver toute la vie locale de votre commune

1er juin 2021 à 9h13 par Marie PIRIOU

Connaissez-vous véritablement votre commune et celles des alentours ? Etes-vous au courant des événements autour de chez vous ? C’est l’objectif de Gwig, une appli née en Bretagne à Plougasnou (29) pendant le premier confinement. Elle rencontre un vrai succès. Nous avons échangé avec son co-fondateur Antoine Aymard.

ALOUETTE
Crédit: Gwig

Tout connaitre sur votre commune et les événements qui y sont organisés en quelques clics, c’est l’idée de Gwig, une appli née dans le Finistère (29), à Plougasnou pendant le premier confinement. L’appli s’est développée et une version 2 devrait voir le jour cet été. Rencontre avec Antoine Aymard, le co-fondateur de Gwig. 

Gwig est né à Plougasnou pendant le premier confinement en 2020 avec l’idée de vouloir aider les commerçants. Vous sentiez un réel besoin des commerçants à ce moment-là ?

Oui, ils voulaient à la fois rester visibles et pouvoir informer les consommateurs. Ils voulaient garder le contact même si c’était compliqué, sans forcément passer par le paiement en ligne. On a donc voulu mettre en place une plateforme qui permette aux commerçants et aux artisans de montrer ce qu’ils font et ce qu’ils vendent. Et qui permette aux consommateurs d’aller retrouver son commerçant, soit en livraison, soit en click and collect.

Mais Gwig a finalement évolué au fil des mois ?

Oui l’objectif s’est élargi. Aujourd’hui on regroupe toute la vie locale. Ce sont à la fois les commerçants et les artisans, mais aussi les associations et les municipalités. Toutes les municipalités sont invitées à créer un compte sur l’espace de la commune et toutes peuvent publier leurs animations, leurs produits, leurs événements, leurs activités et leurs communications. Les mairies vont pouvoir communiquer sur des alertes, des changements, des accidents, des travaux… Les associations et les commerçants vont pouvoir communiquer sur des animations et des activités, que ce soit louer des kayaks, annoncer une inauguration, un concert, etc.

Gwig 04.jpg (169 KB)

Et donc les habitants peuvent consulter tout ça sur un seul espace ?

L’idée, c’est qu’il n’y a pas de publicité, il n’y a que de la communication locale. En tant qu’habitant, vous pouvez suivre plusieurs territoires, vous pouvez suivre votre commune mais vous pouvez aussi suivre plusieurs communes aux alentours. On cherche avant tout à créer du flux entre ces communes-là et à permettre à un habitant qu’il ne reste jamais cantonner aux limites de sa ville, de voyager et de se déplacer sur un territoire cohérent.

Vous attendiez-vous à un tel succès lors du lancement de Gwig ?

Pas forcément. Le lancement s’est fait en plusieurs étapes. Au début, on ne visait que les commerçants. Mais on a très vite été soutenu par Plougasnou (29) et Lanmeur (29) qui sont les premières communes à nous avoir aidés et à avoir signé un partenariat avec nous. Aujourd’hui, on recense presque 300 acteurs locaux sur Gwig.

Pensez-vous déployer votre outil ailleurs que dans la région morlaisienne ?

Notre objectif est d’avoir des territoires qui soient continus et cohérents. L’idée, ce n’est pas qu’un habitant ait cinq applications différentes s’il va sur cinq communes différentes. On essaie vraiment de s’étendre sur des territoires complets. Pour le moment, nous sommes présents sur le Pays de Morlaix. Ensuite, nous pourrons faire d’autres territoires. On commence en Finistère, on va déjà s’étendre puis en Bretagne et peut-être même en France s’il y a de l’intérêt et si ça marche bien.

Avez-vous déjà des projets pour Gwig ?

Oui, la version actuelle, celle qui est en ligne est la version 1, développée il y a un an maintenant. Actuellement on est en train de développer une version 2 qui va ajouter de nouvelles fonctionnalités. On va essayer de suggérer des activités aux habitants selon la météo, de façon intelligente, en fonction aussi des intérêts de chacun. S’il fait beau, Gwig pourra vous suggérer une location de kayak à proximité, un centre équestre… S’il ne fait pas beau, on pourra plutôt vous suggérer des expositions, du cinéma… Des activités pour faire voyager les habitants sur leur territoire, qu’ils n’avaient pas forcément en tête. Cette nouvelle version de Gwig est prévue pour cet été.

Gwig est une application gratuite. Toutes les infos sont à retrouver ici.

(Entretien retranscrit par Mikaël Le Gac)