Hugo Clément ne veut plus d’épreuves avec des animaux sauvages dans « Fort Boyard »

4 août 2020 à 8h28 par Louise Brethomé

A l’occasion de son passage dans l’émission Fort Boyard samedi dernier, le journaliste Hugo Clément demande la fin de toutes les épreuves avec des animaux, notamment celles avec les tigres.

ALOUETTE
Le journaliste Hugo Clément lors de sa participation à l'émission de télévision "Fort Boyard"
Crédit: Capture écran | Instagram @hugoclementk

« Je suis farouchement opposé à la captivité d’animaux sauvages »

Avant la diffusion du programme le journaliste a publié un message sur son compte Instagram expliquant qu’il avait accepté de participer à l’émission mais qu’il avait refusé toute épreuve en lien avec des animaux sauvages. Rappelant son combat en faveur de la cause animale, il souhaite un jeu télé sans reptiles, insectes mais surtout sans les célèbres tigres du Fort.

Il a donc souhaité faire passer un message avant la diffusion du programme : « comme lors de ma première participation il y a deux ans, j’ai refusé de prendre part aux épreuves impliquant des animaux. Vous connaissez mes convictions à ce sujet : je suis farouchement opposé à la captivité d’animaux sauvages dans un but de divertissement, comme c’est le cas sur le Fort ». Il a également demandé à la production de stopper toutes les épreuves en lien avec les animaux sauvages en rappelant « nous n’avons pas besoin d’animaux pour faire une super émission de télévision ».

Les tigres, un symbole du Fort

Le seul problème dans cette histoire c’est que les tigres sont devenus l’emblème de l’émission et sont même présents sur le logo, ils sont devenus des symboles. En lien avec plusieurs associations, le journaliste Hugo Clément appelle à soutenir le « référendum d’initiative populaire pour les animaux » qui veut interdire les spectacles avec des animaux sauvages. Il se consacre aussi aujourd’hui à la lutte écologique.

 

Voir cette publication sur Instagram

Ce soir, je serai dans Fort Boyard avec @alexandrarosenfeld, @flopeyre @arianemassenet et @geremycredeville ! Nous allons tenter de remporter la plus grosse somme possible pour aider la formidable association « Les matelots de la vie », qui emmene des enfants gueris de graves maladies faire de la voile. Les enfants encore hospitalises, eux, participent aux aventures de leurs copains a distance, en attendant de pouvoir prendre la mer. Pour decouvrir leur boulot et les aider si vous le souhaitez, rendez-vous sur : www.matelots-vie.com Comme lors de ma premiere participation il y a deux ans, j’ai refuse de prendre part aux epreuves impliquant des animaux. Vous connaissez mes convictions a ce sujet : je suis farouchement oppose a la captivite d’animaux sauvages dans un but de divertissement, comme c’est le cas sur le Fort. Des tigres n’ont rien a faire derriere des barreaux au milieu de l’ocean et les reptiles ou les insectes ne sont pas des objets avec lesquels j’ai envie de jouer. A l’occasion de ma participation, j’ai pu mettre ce probleme en lumiere dans la presse et le debat a ete ouvert. Vous le savez, avec le @referendum_animaux, nous proposons d'interdire les spectacles avec animaux sauvages. Dans leur forme actuelle, certaines epreuves de Fort Boyard seraient concernees. Sans attendre le referendum, je milite activement pour obtenir un Fort Boyard sans animaux le plus rapidement possible. J’ai fait part de ce souhait a la production. Nous n’avons pas besoin d’animaux pour faire une super emission de television. Sinon, vous pensez qu’Alex, qui a une peur bleue du vide, acceptera de sauter ? ???????? Reponse a 21h sur @france2 ????

Une publication partagée par Hugo Clement (@hugoclementk) le