Infos

Indre-et-Loire : quelles sont les mesures prises pour lutter contre la Covid-19 ?

19 septembre 2020 à 12h57 Par Bastien Bougeard
La préfète d'Indre-et-Loire Marie Lajus.
Crédit photo : B.Bougeard | Alouette

Depuis le 19 septembre, l'Indre-et-Loire est classé en rouge sur la carte de circulation de la Covid-19. C'est-à-dire que le virus circule activement. La préfète a annoncé des mesures pour lutter contre la propagation du coronavirus.

La préfète d'Indre-et-Loire serre la vis. Alors que le département vient de passer en rouge sur la carte de circulation de la Covid-19, Marie Lajus a annoncé une série de mesure pour endiguer la progression du virus dans le département. 

Les événements collectifs debout interdits dans les lieux accueillant du public

Lors de la publication au journal officiel du décret classant le département en zone rouge, vraisemblablement lundi, toutes les salles accueillant du public comme les cinémas, les théâtres, les salles de conférences, etc. la distance d'un siège entre chaque personne ou groupe de personnes sera rétablie. Autre point notable : les événements collectifs debout, comme les cocktails ou les pots, sont interdits dans les lieux accueillant du public. "J'encourage à ce que ces mesures soient aussi appliquées dans le cadre privé" indique la préfète Marie Lajus. Les soirées dansantes restent prohibées.

Les jeunes invités à avoir un comportement responsable

La préfète va également envoyer des courriers aux directeurs d'établissement médico-sociaux, aux chefs d'entreprises et aux directeurs d'établissement d'enseignement supérieur pour rappeler que les événements festifs sont proscrits et rappeler les règles concernant le port du masque et le respect de l'hygiène des mains. Elle demande aussi que les événements sociaux comme les pots de départ, par exemple n'aient pas lieu. La préfète appelle également les jeunes à être prudent : "Je les invite à avoir un comportement raisonnable. Les événements festifs se poursuivent comme des soirées dansantes, il faut arrêter ! Ce n'est pas le moment. Il faut avoir une attitude responsable". Plusieurs clusters ont été recensés en France à la suite de soirées étudiante. Enfin, concernant les personnes à risque, il est demandé de : "fréquenter que les très proches habituels. Ou s'il y a des contacts avec des tiers, il faut bien respecter la distance ou faire cette rencontre en extérieur".

Le périmètre du port du masque n'est pas étendu

À l'inverse de la préfecture du Loiret, qui a rendu le port du masque obligatoire dans la métropole d'Orléans, le périmètre du port du masque obligatoire n'est pas étendu à Tours. "Ce périmètre concerne les endroits où l'on retrouve des phénomènes de promiscuité sur la voie publique. Mais le port du masque étant bien respecté, nous ne jugeons pas nécessaire de l'étendre pour le moment". Les mesures vont s'appliquer pendant 1 mois. Mais la préfecture se réserve le droit de durcir les mesures si jamais la situation sanitaire venait à se dégrader. Selon les derniers chiffres de l'ARS, le taux d'incidence en Indre-et-Loire est de 68,9 cas pour 100 000 habitants. Le taux de positivité aux tests est également en hausse. 17 clusters ont été recensés dans le département. 

202009020-RAA SPECIAL - mes... by Bastien BOUGEARD