Italie : une prime de 250 euros par mois, par enfant, pour relancer la natalité

9 avril 2021 à 9h50 par Julia Maz-Loumides

À partir de juillet, l’Italie va mettre en place une "prime bébé" : une allocation mensuelle de 250 euros à partir du 7e mois de grossesse, jusqu’aux 21 ans de l’enfant, pour lutter contre la décroissance démographique.

ALOUETTE
Crédit: Unsplash

La pandémie de Covid-19 a entraîné une baisse de la natalité en Italie. Pour 746 000 décès en 2020, le pays n’a comptabilisé que 404 000 naissances. Une situation préoccupante pour le gouvernement qui a voté, le mardi 30 mars, à 227 votes "pour", 4 "contre", et deux abstentions, une loi pour relancer la natalité.

"C’est une mesure importante, parce qu’elle marque le début de temps nouveaux, d’un nouveau départ. Nous remettons au centre les nouvelles générations", a salué Elena Bonetti, la ministre de la famille et de l’égalité des chances, rapporte Le Monde.

À partir du 1er juillet, une prime de 250 euros sera versée, tous les mois, aux parents. Les familles y seront éligibles du 7e mois de grossesse jusqu’aux 21 ans de l’enfant. Une allocation adaptée en fonction des revenus du foyer et qui se substituera à d’autres aides déjà existantes.

D’après Le Monde, cette mesure devrait coûter environ 20 milliards d’euros au gouvernement italien.