Infos

Keynote d'Apple : nouvelle montre, nouvel iPad mais pas encore de nouvel iPhone

16 septembre 2020 à 09h31 Par Arnaud Laurenti
Crédit photo : Apple

Apple a présenté mardi de nouveaux modèles d'Apple Watch et d'iPad, ainsi qu'un nouvel abonnement, intitulé Apple One, mais n'a pas fait d'annonce au sujet de son très attendu prochain iPhone, qui pourrait être compatible avec la 5G.

Le traditionnel événement de rentrée d'Apple, la Keynote, organisée depuis son siège de Cupertino, en Californie, s'est tenue entièrement en ligne.

Une Apple Watch abordable

La marque à la pomme a d'abord présenté l'Apple Watch Series 6, dernière venue dans la galaxie de ses montres connectées. La principale innovation consiste en un outil permettant de calculer en quelques secondes le taux d'oxygène dans le sang, une évaluation efficace des fonctions respiratoires selon Apple. La marque à la pomme croquée propose également un bracelet innovant, qui s'adapte automatiquement à tous les poignets.

Apple_delivers-apple-watch-series-6_09152020.jpg (283 KB)

L'Apple Watch Series 6, disponible en précommande dès ce mardi et en magasins vendredi, est commercialisée à partir de 429 euros. D'autres modèles avec des boîtiers signés Nike ou Hermès sont proposés à des prix plus élevés : près de 1500 euros pour l'un des modèles Apple Watch Hermès.

Néanmoins sensible aux retours des consommateurs, souvent stoppés par les prix prohibitifs, Apple propose pour la première fois une version d'entrée de gamme, l'Apple Watch SE, à partir de 299 euros.

Les usagers pourront synchroniser leur montre avec la nouvelle application de fitness, Fitness +, qui propose des entraînements en ligne à suivre sur un iPhone, un iPad ou une Apple TV.

Cette application pourrait rivaliser avec les services du spécialiste des vélos d'appartement Peloton ou de l'équipementier sportif Nike.

Apple_announces-watch-se_09152020.jpg (414 KB)

Un nouvel iPad Air aux couleurs pop

Apple a aussi annoncé de nouvelles versions du modèle d'entrée de gamme de son iPad (à partir de 389 euros), disponible à partir de vendredi, et de son iPad Air (à partir de 669 euros) qui lui sortira en octobre. Le design du iPad Air a été légèrement revisité et se décline en plusieurs couleurs (une tendance qui n'est pas sans rappeller les iPod Nano) et a été équipé d'un bouteau de déverouillage par emprunte digitale, le fameux Touch ID.

apple_new-ipad-air_new-design_09152020 (1).jpg (477 KB)

Tous les services en un seul abonnement

Autre nouveauté : Apple One, un abonnement aux plateformes de streaming, de musique et de jeu vidéo d'Apple, ainsi qu'à son service de cloud (informatique à distance).

Le service de base sera lancé cet automne à partir de 14,95 euros par mois dans une centaine de pays, aux côtés d'un forfait famille (19,95 euros par mois).

Un forfait premium, qui inclura Fitness + et Apple News +, la plateforme d'actualité de la marque, sera lui lancé en Australie, au Canada, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.

"Avec Apple One, vous pouvez accéder au meilleur du divertissement Apple grâce à tous vos appareils préférés et avec un seul abonnement", a décrit Eddy Cue, responsable des services et des logiciels informatiques de l'entreprise.

Le système d'exploitation mobile iOS du géant californien va lui connaître une mise à jour dès mercredi.

apple_apple-one_family-of-devices_09152020 (1).jpg (588 KB)

L'iPhone 12 en octobre ?

"Bien que le point de fixation pour Wall Street reste le cycle crucial de l'iPhone 12 5G, qui doit débuter début octobre, le lancement d'une nouvelle génération d'Apple Watch, d'iPad Air et d'une offre groupée de services sont des ingrédients essentiels pour le succès de la firme de Cupertino à l'approche de 2021 et au-delà", a jugé Daniel Ives, de Wedbush Securities.

La marque à la pomme n'a fait aucune mention de son prochain iPhone, alors que le lancement d'un smartphone Apple compatible avec la technologie 5G est particulièrement attendu par le marché et la clientèle.

Plusieurs spécialistes estiment que le prochain iPhone devrait être présenté lors d'un événement à part entière, possiblement le mois prochain. Des retards de production causés par la pandémie de coronavirus ont notamment été évoqués pour justifier ce décalage.

"Pour le lancement crucial de l'iPhone 12, nous anticipons une hausse de la production et une demande sous-jacente pour la gamme de modèles d'iPhone 12 (4 modèles attendus), que nous considérons comme un cycle qui n'a lieu qu'une fois tous les 10 ans", souligne M. Ives.

Un sentiment partagé par Avi Greengart, de Techsponential, qui estime qu'Apple a "absolument besoin" d'un iPhone 5G. "Pas pour les Etats-Unis mais pour la Chine, où la 5G est le moteur des décisions d'achat", explique l'expert.

Des concurrents d'Apple, dont les Coréens Samsung et LG, commercialisent déjà des modèles 5G de smartphones. Au niveau national, la Chine est, elle, très en avance sur les Etats-Unis en ce qui concerne la nouvelle génération de réseaux mobiles.

(avec AFP)