Kin-ball : La Coupe du Monde se prépare aux Ponts-de-Cé

22 octobre 2019 à 6h03 par Clovis Canivenc

Du 28 octobre au 2 novembre, les Ponts-de-Cé (Maine-et-Loire) vont accueillir la 10e Coupe du Monde de kin-ball, avec une vingtaine d’équipes provenant de 11 pays.

ALOUETTE
La Coupe du Monde de kin-ball se déroulera du 28 octobre au 2 novembre, près d'Angers dans le Maine-
Crédit: Jean-Paul Remacle

La commune des Ponts-de-Cé, près d’Angers, s’apprête à vibrer pendant une semaine au rythme de la Coupe du Monde de kin-ball. Le kin-ball, quésaco ? C’est un sport créé à la fin des années 1980 au Québec. Un match se joue à trois équipes de quatre joueurs, avec un ballon immense d’un diamètre d’1m22. Le but est de lancer le ballon à une équipe adverse de façon qu’elle ne puisse pas le rattraper avant qu’il ne touche le sol.

Les Français champions d’Europe en titre

Un sport ultra-dominé par les Canadiens qui ont remporté toutes les éditions de la Coupe du Monde, masculine et féminine, depuis sa création en 2001… A l’exception de la Coupe du Monde 2015, où les Japonais s’étaient imposés. Du côté des Français, les hommes sont champions d’Europe en titre et ont terminé 5e des derniers Mondiaux. Les Françaises sont elles vice-championnes d’Europe et ont obtenu la médaille de bronze lors des deux dernières Coupe du Monde.

Plus de 5 000 spectateurs attendus

Pour cette 10e édition des Mondiaux, les Ponts-de-Cé vont accueillir 20 équipes de 11 pays différents. Ce qui représente environ 500 joueurs. Du côté des tribunes, plus de 5 000 spectateurs sont attendus dans la salle Athlétis. Le match d’ouverture opposera la France à la Belgique et au Japon, le 28 octobre à 13h15.