La « Castafiore de Poitiers » peut continuer de chanter chez elle

21 novembre 2019 à 6h54 par Fabienne Lacroix

La justice vient de mettre fin à un conflit qui opposait depuis plusieurs mois une passionnée de chant lyrique à ses voisins d’immeuble.

ALOUETTE
La chanteuse ne pourra répéter avec son piano qu'à des horaires précis.

« Ah ! Je ris de me voir si belle en ce miroir ».

Celle que l’on surnomme « La Castafiore de Poitiers » va pourvoir poursuivre ses vocalises chez elle.

Le président des référés du Tribunal de Grande Instance de Poitiers autorise cette jeune femme de 26 ans à répéter ses chants lyriques dans son appartement, mais sous conditions.

Horaires restrictifs

Cette passionnée d’art lyrique qui étudie la musique au Conservatoire de Poitiers, a droit désormais de chanter le mardi et le jeudi de 10h30 à 12h30 et de jouer du piano le lundi, le mercredi et le vendredi entre 15h et 17h.

Si ces horaires ne sont pas respectés, la chanteuse de 26 ans devrait payer une astreinte de 500€.

Voisins excédés

Les ennuis ont débuté quand la jeune femme et  son conjoint se sont installés au printemps dernier dans cet immeuble du centre-ville.

Les voisins, rapidement excédés, comparaient les chants à des cris. Ils lui reprochaient également de faire du bruit à toute heure.

Les plaintes se sont alors multipliées. Les amendes ont envahi sa boite aux lettres et la chanteuse a même été placée en garde à vue.

La municipalité de Poitiers a dû ensuite intervenir dans ce conflit de voisinage. Un conflit qui devrait prendre fin très prochainement puisque le couple devrait déménager dans les prochaines semaines.