La police recrute 3000 gardiens de la paix

15 mai 2020 à 12h02 par Arnaud Laurenti

Les candidats au poste de gardien de la paix peuvent s'inscrire depuis ce vendredi et jusqu'au 24 juillet au concours ouvert par la police nationale, qui présente des nouveautés cette année.

ALOUETTE
Crédit: Archives

La police nationale lance sa campagne de recrutement : les candidats ont jusqu'au 24 juillet pour s'inscrire. Un nouveau site internet a été mis en ligne pour l'occasion.

Quelques changements

À chaque session, ce sont 3.000 gardiens de la paix qui sont ainsi recrutés (1.500 en interne et 1.500 en externe), sur 25 à 30.000 candidats.

Nouveauté cette année, le concours est accessible aux jeunes de la fonction publique d'État, territoriale et hospitalière dans les mêmes conditions que les candidats en interne (auxiliaires de sécurité qui assistent les gardiens de la paix ou contractuels de la gendarmerie, adjoints à la sécurité).

"Il n'y a pas de condition de diplôme", a expliqué à l'AFP le commissaire Franck Courson, adjoint au sous-directeur du recrutement. Il faut "être âgé au moins de 17 ans et au plus de 35 ans, être de nationalité française et avoir une bonne moralité", a-t-il dit, en soulignant qu'un "agrément du préfet du domicile du candidat" est demandé.

En revanche, ils doivent avoir "quatre ans d'ancienneté dans la fonction publique" (un an en poste pour les candidats interne).

Pour les candidats externes, il faut avoir "au moins le niveau bac". "Un tiers d'entre eux a plus que le bac", a relevé le commissaire Courson.

Pour cette promotion, un nouveau site est créé: devenirpolicier.fr.

La formation dure 24 mois et offre "un panel d'emplois variés, bien au delà des patrouilles et des gardes", a fait valoir Franck Courson, citant les emplois de "motard, maître chien, tireur d'élite, chargé de la protection de personnalité, etc...". "Le parcours professionnel n'est pas linéaire et nous recherchons des profils très différents", a-t-il assuré.

(avec AFP)