La Rochelle dit Non à Amazon

30 avril 2021 à 6h08 par Fabienne Lacroix

La ville de La Rochelle s’oppose à l’implantation d’un centre logistique du géant du e-commerce sur un terrain appartenant au Port Maritime. Le maire estime que ce projet n’est pas en phase avec les ambitions de transition écologique du territoire rochelais.

ALOUETTE
Crédit: Amazon

Amazon ne s’implantera pas à La Rochelle.
Le géant du e-commerce prévoyait en effet de faire construire un entrepôt de 5 700 m² sur un terrain appartenant au Grand Port Maritime. L’ouverture de ce site aurait débouché sur la création d’une cinquantaine d’emplois direct et le recours à 150 conducteurs routiers pour les livraisons.
Mais le Maire de La Rochelle, saisi par le Président du Directoire du Grand Port Maritime, a rejeté cette idée.
Après avoir écouté les arguments d’Amazon, Jean-François Fountaine a estimé que ce projet n’était pas « compatible avec le projet de territoire de la Communauté d’Agglomération de La Rochelle ».
Parmi les arguments avancés par l’élu, la localisation de l’entrepôt, « sans rapport avec ses premiers atouts (embranchement ferroviaire et une desserte maritime) » puisque « l’ensemble des mouvements serait assuré par la route ».

Autre argument avancé par le Maire de La Rochelle : les efforts d’Amazon concernant la réduction des émissions de carbone ne seraient pas suffisants.

Dans un communiqué, Jean-François Fountaine estime donc que « ce modèle d’activité n’est pas en phase avec les ambitions de transition écologique de l’Agglomération de La Rochelle et son grand projet pour devenir le premier territoire littoral zéro carbone à l’horizon 2040 ».

Suite à l’avis défavorable de l’élu rochelais, le Grand Port Maritime a décidé de ne pas donner suite à la demande d’Amazon.