La vente de muguet « à la sauvette » interdite le 1er mai

21 avril 2020 à 9h46 par Alexandrine DOUET

Le 1er mai prochain, les ventes de muguet par les particuliers ne seront pas possibles tandis que les fleuristes ne pourront pas ouvrir. Annonce ce mardi matin du ministre de l’Agriculture Didier Guillaume.

ALOUETTE
80% du muguet vendu en France est produit dans la région nantaise
Crédit: Archives

La fameuse petite fleur blanche, symbole du printemps et de la Fête du travail sera disponible dans les moyennes et grandes surfaces ainsi que dans les petits commerces jugés essentiels en cette période de confinement.

Plan spécial pour la filière horticole

Traditionnellement, la vente de muguet en petites quantités par des particuliers est tolérée chaque 1er mai en France. Une vente encadrée par des arrêtés municipaux. Cette année, confinement oblige, la priorité sera donnée aux professionnels. Le muguet pourra être vendu dans les supermarchés qui écoulent en temps normal la moitié de la production, ainsi que dans les commerces alimentaires notamment ( boucheries, boulangeries…) Le ministre n'a toutefois pas précisé si cette vente pourra être effectuée par les fleuristes ou grossistes sur le pas de porte de ces magasins.  

Le ministre de l’agriculture a lancé un appel pour que 100% du muguet français soit vendu lors de la semaine du 1er mai. Avant le week-end de Pâques, Didier Guillaume avait déjà lancé un appel pour permettre aux agriculteurs français d'écouler leur stock d'agneau. Le ministre se félicite aujourd’hui d’avoir été entendu, en assurant que 100% de l'agneau français a été vendu lors de cette période.

Et tandis que le secteur de l’horticulture traverse une crise sans précédent, le ministre a précisé avoir demandé la mise en place d’un plan spécial au niveau européen pour venir en aide à la profession.

Année noire pour les maraîchers nantais

Cette année s'annonce particulièrement sombre pour la fédération des maraîchers nantais qui annonce que plus de 70% des 60 millions de brins de muguet habituellement vendus à cette période seront perdus. Toujours selon la fédération, le muguet représente entre 20 et 30 millions d'euros de leur chiffre d'affaires annuel. Il faut dire que plus de 80% du muguet vendu en France provient de la région nantaise. Habituellement, environ 7.000 saisonniers sont recrutés au mois d’avril pour récolter le muguet. Cette année, les maraîchers ont fait appel à moins de 2.000 personnes.