Le Mans : les accès à une entreprise de transport libérés par les "gilets jaunes"

13 février 2019 à 13h21 par Rédaction Alouette

<p>Une centaine de camions ont été bloqués, l'équivalent de 1.100 tonnes de produits frais qui ne pourront pas être livrés.</p>

ALOUETTE

Les "gilets jaunes" qui bloquaient les acc�s du site Stef Transport, entreprise sp�cialis�e dans le transport frigorifique au Mans, emp�chant les camions de quitter l'entrepr�t, ont quitt� les lieux, a indiqu� vendredi une salari�e � l'AFP.

R�partis jeudi soir autour de l'entrep�t, plusieurs dizaines de "gilets jaunes" ont allum� des feux de palettes et de pneus devant tous les acc�s, et d�pos� des grillages de chantier devant l'entr�e principale, bloquant ainsi de nombreux camions charg�s et pr�ts � partir, r�frig�rateurs en marche.

"J'ai 100 camions bloqu�s, qui devaient partir ce soir, ce qui veut dire 1.100 tonnes de produits r�frig�r�s qui ne peuvent pas �tre livr�s, alors qu'on approche de No�l et que dans le secteur, nous sommes vraiment � une demi-heure pr�s !" a d�plor� Pascal Ferrand, dirigeant de cette filiale du groupe de transport Stef, interrog� par l'AFP par t�l�phone.

L'atmosph�re s'est tendue en fin de soir�e entre manifestants et chauffeurs routiers qui tentaient d'�teindre les feux de palettes pour sortir, l'un des chauffeurs d�cidant notamment d'asperger volontairement des "gilets jaunes" � l'aide d'un extincteur, a constat� un photographe de l'AFP.

"Tout le monde est tr�s �nerv�, on est �coeur�s, on a d� fermer les grilles pour que �a ne vire pas au drame", a ajout� Pascal Ferrand, d�non�ant la pr�sence de casseurs parmi les manifestants et les "m�thodes de voyous de certains", et assurant avoir "re�u de l'essence sur le pantalon et r�cup�r� des cocktails molotovs".

Ces "gilets jaunes" ont finalement quitt� les lieux autour de 1h30, a indiqu� vendredi matin une salari�e de l'entreprise, pr�cisant que la situation �tait maintenant revenue � la normale.

 

(avec AFP)