Législative en Touraine : les électeurs doivent élire une députée le 6 juin

4 juin 2021 à 8h35 par Bastien Bougeard

Près de 90 000 habitants de la 3e circonscription d’Indre-et-Loire sont appelés à élire leur future députée dimanche 6 juin. Au premier tour, l’abstention record avait éclipsé les scores des candidats.

ALOUETTE
Crédit: B.Bougeard | Alouette

Elles sont deux prétendantes pour un siège. Près de 90 000 électeurs de la troisième circonscription d’Indre-et-Loire sont appelés à élire leur députée dimanche 6 juin pour le second tour de l’élection législative partielle. Une élection convoquée après la démission de Sophie Auconie pour raison de santé.

Une abstention scrutée de près

À l’issue du premier tour la candidate UDI soutenue par Les Républicains et la députée sortante, Sophie Métadier est en ballotage favorable avec 45 % des suffrages exprimés. Elle sera opposée à la socialiste Murielle Riolet qualifiée in extremis pour le second tour. 250 voix séparaient l'adjointe au maire de Chambray-lès-Tours du candidat du rassemblement national. Mais ce premier tour a été marqué par une abstention record : 81 % des électeurs ont boudé les urnes le 30 mai.

Un couac dans la distribution des professions de foi

Plusieurs raisons peuvent expliquer cette abstention massive : un dimanche ensoleillé, le désintérêt pour la politique… Mais une autre explication, moins banale, a surgi en début de semaine dernière. Plusieurs habitants n’ont pas reçu les professions de foi des candidats. Néanmoins, le taux de participation sera scruté de près par les différents camps politiques, car cette élection se situe à deux semaines, jour pour jour, du premier tour des élections départementales et régionales.