Les bateaux du Vendée Globe rapidement à l'équateur

4 novembre 2016 à 14h01 par Rédaction Alouette

ALOUETTE

Le d�part du Vend�e Globe, dimanche depuis Les Sables d'Olonne, se d�roulera dans des "conditions tr�s bonnes", a estim� vendredi le directeur de course Jacques Cara�s, des vents de nord/nord-ouest permettant d'atteindre le cap Finisterre, au nord-ouest de l'Espagne, en ligne directe.

Dimanche � 13h02, les 29 skippers franchiront la ligne de d�part avec des vents de nord � nord-ouest de 15-20 noeuds (28 � 38 km/h). La houle devrait �tre de nord-ouest et ne devrait pas exc�der un m�tre, selon l'analyse de Bernard Sacr�, m�t�orologue � Great Circle, partenaire m�t�o de la direction de course.

Des lignes d'averses pourront localement cr�er des rafales de vent, a-t-il toutefois pr�venu.

Avec ce d�part au portant (vent arri�re), "je trouve que ce sont des conditions tr�s bonnes, c'est presque l'id�al pour un d�but de course car on peut aller en route directe jusqu'� la pointe Finisterre, sans manoeuvre de voiles particuli�res", a comment� Jacques Cara�s.

Toutefois, "la premi�re nuit, il faudra se m�fier de passages de grains, qui occasionnent des renforcements de vents qui peuvent aller jusqu'� 30-35 noeuds", a-t-il indiqu�.

"Les bateaux vont partir sur des vitesses de 15-20 noeuds et plus �a ira, plus �a va acc�l�rer", a ajout� de son c�t� Bernard Sacr�, selon lequel le vent devrait se renforcer au cap Finisterre, � 25-30 noeuds, toujours au portant, a poursuivi Bernard Sacr�.

"Ca va aller tr�s vite", pr�voit pour sa part Jacques Cara�s, les conditions de d�part devant �tre favorables aux bateaux �quip�s de foils, ces "moustaches" lat�rales qui soulagent la car�ne et permettent d'aller plus vite � certaines allures.

Plus tard, au niveau du sud du Portugal, il pourrait y avoir une chute de vent. "Les bateaux les plus lents risquent alors d'arriver dans une zone de vents mollissants alors que les premiers seront d�j� pass�s", a dit Bernard Sacr�.

Le cap devrait �tre atteint pour les premiers d�s lundi matin. Les organisateurs de cette course autour du monde en solitaire envisagent un passage aux Canaries en trois jours et demi, au Cap Vert en six jours, et le passage de l'Equateur en 8 jours � 8 jours et demi.