Limoges : 8 véhicules d’Enédis brûlés

11 février 2020 à 11h30 par Thierry Matonnat

Cinq véhicules Enédis ont été incendiés la nuit dernière sur le site de l’avenue de la révolution. Trois autres véhicules ont également été endommagés par les flammes. Des inscriptions auraient été retrouvées sur place.

ALOUETTE
8 véhicules d'intervention brûlés sur le parking d'Enédis
Crédit: Archives | Alouette

Enédis a de nouveau été prise pour cible la nuit dernière à Limoges. Les incendiaires ont accédé au parc de stationnement des véhicules de l’entreprise situé rue Croix Verte en dessous de l’ancienne Clinique Chénieux.

Ils ont mis le feu à 5 véhicules peu avant une heure du matin. Les flammes se sont propagées à trois autres voitures situées à proximité. Ce sont donc 8 véhicules qui ont brûlé.

Des inscriptions revendiquant l'acte ont été retrouvées sur le site mais le contenu du message n'a pas été divulgué par la police.

Dans la nuit du 23 au 24 octobre 2017, 21 véhicules d’intervention avaient déjà été détruits par un incendie volontaire.

Une enquête a été confiée au service régional de la police judiciaire de Limoges (SRPJ).

Des anti Linky 

Comme il y a quatre mois, le quotidien Le Populaire a reçu aujourd'hui un mail revendicatif, non signé : « Vous tuez les petits zoiseaux et les circaètes jean le blanc nous on n’en veut pas de vos éoliennes industrielles big business ni des mégatransformateurs ni des THT. (...) nous on veut pas du nucléaire on ne veut pas de linky, ni big data ni big brother (...)  Vous nous parlez de transition écologique nous on vous répond sabotage. »