Maires et préfets s’organisent pour la réouverture des plages

12 mai 2020 à 7h51 par Nicolas Mezil

C’est l’un des volets les plus attendus du déconfinement sur le littoral : la réouverture des plages. Pourra-t-on se baigner, se promener, faire du surf ? Les cas seront différents d’un département à l’autre, voire même d’une commune à l’autre.

ALOUETTE
La Grande Plage des Sables d'Olonne
Crédit: Archives

La question reste entièrement posée pour la Loire-Atlantique dont la préfecture est très discrète sur les conditions et la date de réouverture des plages.

Les plus avancés pour rouvrir les plages sont les maires du Finistère. Selon Le Télégramme, les premières plages pourraient rouvrir dès ce mercredi dans les pays de Brest et de Concarneau.

Trois options pour les maires du Morbihan

Dans le Morbihan, une réunion entre les maires et le préfet s’est déroulée ce lundi après-midi. Les maires qui auront le choix entre 3 options : ouverture aux seules activités nautiques, une option plage dynamique c’est-à-dire pour le footing ou la promenade, et enfin plages tous usages où l’on pourra étendre sa serviette. Les premiers arrêtés pourraient intervenir le week-end prochain.

Un créneau horaire en Charente-Maritime

Une réunion s'est déroulée aussi ce lundi aussi en Charente-Maritime entre les maires et le sous-préfet de Rochefort. Là, les maires proposent l’ouverture des plages de 7h à 20h pour les baigneurs, les marcheurs et les pratiquants de sport nautique en groupe de moins de 5 personnes. Leur objectif est de rouvrir les plages d’ici le jeudi de l’Ascension.

« La Vendée est prête »

Dans un communiqué conjoint, le conseil départemental de Vendée et Vendée Tourisme demandent à une ouverture des plages dans un délai bref. « Il n’y a pas lieu d’attendre. La Vendée est prête, les maires sont prêts. »

Les signataires de ce communiqué rappellent que « des propositions concrètes émanant des élus locaux vendéens » ont été présentées, et que le préfet a qualifiées de « très intéressantes ». Le groupe de travail doit se réunir cette semaine. Lors d’un point presse vendredi, le préfet de Vendée, Benoît Brocart, s’était montré prudent en demandant d’attendre « le cahier des charges annoncé par le gouvernement ».

Manifestations dans les Côtes d’Armor

Une cinquantaine de personnes à Erquy et une centaine à Binic ont manifesté hier pour demander la réouverture des plages. Celles-ci pourraient être accessibles dès la fin de semaine pour des promenades et les sports nautiques.