Morbihan : fermeture de certaines plages pour le week-end de l'Ascension

20 mai 2020 à 8h20 par Alexandrine DOUET

Quelques jours seulement après leur réouverture, certaines plages sont ou vont être de nouveau fermées au public dans le département.

ALOUETTE
À Erdeven la plage de Kerihillio sera fermée jusqu'à lundi matin
Crédit: Google Maps

En cette veille de week-end prolongé de l’Ascension, plusieurs élus ont demandé au préfet d’interdire l’accès à certaines plages en raison d’incivilités.

Un feu allumé à Plouhinec

Après l’annonce du déconfinement, de nombreux élus du littoral se sont battus pour demander la réouverture des plages. Dans le Morbihan, le préfet a finalement donné son feu vert le 15 mai dernier en prenant un arrêté permettant d’accéder de nouveau aux plages dans 33 communes du département mais sous certaines conditions, uniquement pour les activités nautiques ou pour toute activité physique individuelle non statique. Mais en raison d’un nombre important de promeneurs et du non-respect des consignes, plusieurs municipalités souhaitent aujourd’hui faire marche arrière.

C’est le cas notamment de la mairie de Billiers qui attend la décision du préfet pour fermer de nouveau le rivage. À Damgan, la mairie nous indique aujourd’hui que l’accès aux 8km de plages est de nouveau impossible depuis ce matin.

À Erdeven, après des débordements le week-end dernier, le maire Dominique Riguidel a dû se résoudre à demander la fermeture de la plage de Kerhillio, à partir de ce soir 20h et jusqu’à lundi matin 9h. Certains promeneurs n’ayant pas respecté par exemple la notion de « plage dynamique » en n’hésitant pas à poser leur serviette sur le sable.

Pire encore, dans la commune voisine d’Étel, alors que le confinement et la désertification des plages ont favorisé la reproduction de nombreux oiseaux, notamment le gravelot à collier interrompu, plusieurs nids ont été détruits par des promeneurs peu soucieux semble-t-il du respect de la biodiversité. À Plouhinec, un feu a même été allumé avec des piquets de bois qui matérialisent la présence de nids. Dans le Finistère, le préfet a d'ailleurs décidé de fermer la totalité des plages de l'archipel des Glénan en cette période de nidification. 

Des incivilités ont également été recensées sur la presqu’île de Rhuys, dans les communes d’Arzon et du Crouesty. Les gendarmes ont par ailleurs dressé de nombreux PV lors du premier week-end de déconfinement en raison du non-respect de la règle des 100km autour du domicile. Une infraction passible d’une amende de 135 €. Avant le week-end de l’Ascension, le préfet du Morbihan Pascal Lelarge a rappelé que les forces de l’ordre seront de nouveau fortement mobilisées.

Sur la côte vendéenne, la municipalité des Sables-d'Olonne qui s'attend à une forte affluence ce week-end a annoncé une fermeture partielle de ses plages.