Covid-19 : partagez vos messages de soutien sur Alouette avec #unpeudamour -> en savoir plus
Infos

Mort de Kobe Bryant : nombreux hommages à la légende de la NBA, une enquête ouverte

27 janvier 2020 à 06h56 Par Arnaud Laurenti
Crédit photo : Archives

La mort de l'ancienne star de la NBA Kobe Bryant dimanche dans un accident d'hélicoptère a bouleversé le monde du basket, aux Etats-Unis comme à l'étranger. Les plus grands sportifs ont rendu hommage à celui qui fut leur adversaire, leur mentor, leur inspiration ou leur bourreau sur les parquets.

Neuf personnes ont péri dans le crash d'hélicoptère survenu dimanche dans de le sud de la Californie. Kobe Bryant et sa fille Gianna font partie des victimes.

Une enquête ouverte

L'hélicoptère s'est écrasé par temps brumeux au nord-ouest de Los Angeles. Selon les autorités locales, les pompiers ont reçu un appel peu avant 09H37 au sujet de l'accident, qui a provoqué un feu de broussailles sur une colline. Selon le Los Angeles Times, citant une source policière, le manque de visibilité était tel que la police de Los Angeles avait laissé au sol ses propres hélicoptères jusque dans l'après-midi, quand le ciel s'est dégagé. "La situation météorologique ne répondait pas à nos normes minimales de vol", a déclaré au quotidien le porte-parole de la police, Josh Rubenstein.

L'Orange Coast College, établissement universitaire situé dans le comté d'Orange, a indiqué que son entraîneur de baseball, John Altobelli, 56 ans, se trouvait à bord de l'hélicoptère. Selon, CNN son épouse, Keri, et l'une de leurs deux filles, Alyssa, étaient également à bord de l'appareil. Selon les médias locaux, parmi les autres victimes figurent une autre adolescente et un parent de celle-ci.

Les noms des victimes ne seront dévoilés par les autorités qu'une fois les corps formellement identifiés et les familles prévenues, a déclaré M. Villanueva. "Il serait extrêmement irrespectueux qu'ils apprennent par TMZ que leur être cher a péri", a-t-il argué, se référant au site internet d'actualités sur les célébrités qui a annoncé le premier la tragédie.

Le NTSB, l'agence américaine chargée de la sécurité dans les transports, a annoncé avoir dépêché une équipe de 18 personnes en Californie pour participer à l'enquête sur l'accident. "Notre équipe examinera l'historique du pilote et de l'équipage à bord", a déclaré Jennifer Homendy, du NTSB. "Nous examinerons les dossiers d'entretien de l'hélicoptère. Nous examinerons les dossiers du propriétaire et de l'exploitant de l'hélicoptère et un certain nombre d'autres choses", a-t-elle poursuivi. Selon elle, l'appareil était un Sikorsky S-76B dont la boîte noire devra être récupérée par les enquêteurs.

Selon les données du flightradar24.com, un site de suivi des vols, l'hélicoptère a décollé de l'aéroport John Wayne de Santa Ana à 9h06 locales. Il se dirigeait vers le nord-ouest, apparemment à la Mamba Sports Academy de Newbury Park - à environ 137 kilomètres - où Gianna devait disputer un match de basket.

Le monde sportif endeuillé

"J'ai le coeur brisé par cette nouvelle. Tu étais une vraie légende et un ami. Repose en paix Kobe Bryant, mes pensées et mes prières vont vers sa femme et ses enfants #légende #mamba #goat", a réagi sur Twitter Tony Parker, qui a affronté Bryant avec San Antonio pendant une quinzaine d'années, notamment au cours de haletantes séries de play-offs à l'Ouest.

L'Espagnol Pau Gasol, qui a gagné deux titres NBA avec Kobe sous le maillot des Lakers, s'est dit "pire que dévasté". "Mon grand frère... Je ne peux juste pas y croire".

Magic Johnson, un des plus grands joueurs de l'histoire de la NBA, a qualifié Kobe Bryant de "plus grand Laker de tous les temps", titre qu'il pourrait pourtant facilement revendiquer.

"Je n'ai pas de mots pour exprimer ma douleur", a tweeté Shaquille O'Neal, coéquipier et meilleur ennemi de Bryant à Los Angeles au début des années 2000. "JE SUIS MALADE", a-t-il insisté.

L'entraîneur du Real Madrid, Zinédine Zidane, a lui aussi fait part de son incrédulité: "C'est terrible, c'est une nouvelle terrible, qui affecte tout le monde, nous tous. Je ne peux rien dire de plus..."

"C'est une grande tristesse pour le monde du sport et pour nous tous, pas seulement les fans de basket mais pour tout ce qu'il a fait pour le sport", a réagi le Brésilien Neymar, qui a rendu hommage à son ami avec un geste de prière et un N.24 formé avec ses doigts après son but marqué dimanche sur le terrain de Lille avec le Paris SG.

Le Français Kylian Mbappé a publié sur son compte Instagram une photo en noir et blanc où il est au côté de Kobe, avec ces mots: "RIP LEGEND"

Voir cette publication sur Instagram

RIP LEGEND ????????????????????...

Une publication partagée par Kylian Mbappé (@k.mbappe) le

Émotion et hommages vibrants

Lors des rencontres NBA disputées dans l'après-midi de dimanche, plusieurs hommages vibrants lui ont été rendus. Sous les applaudissements du public de San Antonio, les joueurs des Toronto Raptors ont laissé s'écouler les 24 secondes de leur première possession du match, en hommage au numéro 24 porté par Bryant.

L'impact de cette tragédie s'est fait ressentir partout aux Etats-Unis, la nouvelle faisant la une des sites internet et passant en boucle sur les télévisions.

Le président Donald Trump a ainsi réagi en évoquant "une terrible nouvelle".

Son prédécesseur à la Maison blanche, Barack Obama, grand amateur de basket, lui a rendu un hommage appuyé: "Kobe était une légende sur les parquets et commençait à l'être dans ce qui aurait été un second acte tout aussi fort".

Le monde de la musique et du cinéma, que Kobe a côtoyé pendant ses 20 années en Californie, a également fait part de sa tristesse. La légende du rap Snoop Dogg, figure quasi tutélaire de la ville de Los Angeles et immense fan des Lakers devant l'Eternel, a expliqué avoir "le coeur brisé".

"Le monde a perdu un géant aujourd'hui. Repose en paix Kobe Bryant", a déclaré la superstar du rap et de la pop Pharrell Williams.

"Mon coeur est en morceaux depuis que j'ai pris connaissance de cette tragédie inimaginable, je ne peux pas imaginer ce que vivent en ce moment les familles", a de son coté tweeté la chanteuse Taylor Swift.

Une pluie d'hommages qui devrait continuer lors de la cérémonie des Grammys au Staples Center de Los Angeles, terrain des exploits du "Black Mamba" pendant deux décennies.

(avec AFP)