Municipales 2020 : des préconisations pour limiter la propagation du coronavirus

11 mars 2020 à 10h54 par Bastien Bougeard

Le premier tour des élections municipales est maintenu au 15 mars malgré l’avancée du coronavirus en France. Les préfectures multiplient les préconisations aux mairies pour assurer la bonne tenue du scrutin et limiter les risques de propagation du virus.

ALOUETTE
Le premier tour des élections municipales a lieu le 15 mars prochain.
Crédit: Archive

1 Français sur 4 pense ne pas aller voter au premier tour des élections municipales par crainte du coronavirus. C’est ce qu’a démontré un sondage publié par Ipsos le 9 mars dernier. Le Covid 19 continue de gagner du terrain dans l’Hexagone avec près de 1 800 cas et 33 décès recensés en France au soir du 10 mars. Face à une crainte de contamination, les préfectures ont adressé des préconisations aux mairies pour limiter les risques.

Les électeurs invités à venir émarger avec leurs stylos

Dans une circulaire adressée aux préfectures, le ministre de l'Intérieur invite les électeurs à prendre leurs propres stylos pour signer la liste d’émargement afin que les crayons ne passent pas de main en main. Assesseurs et votants sont d’ailleurs invités à respecter les règles d’hygiène et surtout de pouvoir se laver les mains en accédant à un point d’eau ou en mettant à disposition une solution hydroalcoolique. Les serrages de mains et les embrassades sont également déconseillés. Enfin, les personnes chargées du contrôle de la pièce d’identité sont invitées à les vérifier visuellement et à ne pas saisir les cartes. 

Des isoloirs aménagés

Les organisateurs sont également invités à aménager les bureaux de votes afin de limiter les situations de promiscuité entre les électeurs. Autre problème : celui de l’isoloir où il faut tirer un rideau pour pouvoir voter à l’abri des regards. François Chazot de la préfecture d’Indre-et-Loire détaille la solution qui pourrait être mise en place.

Écouter François Chazot

Dans certaines villes, les préfectures ont proposé d’élargir les horaires d’ouvertures des bureaux de votes. Enfin, les électeurs sont invités à éviter les pics d’affluence dans les bureaux de votes à savoir en fin de matinée et à 16 heures.