Nantes-Cardiff : 10 jours pour se mettre d’accord

29 août 2019 à 15h24 par Gabriel Macé

Le transfert avait été acté. Emiliano Sala devait quitter le FC Nantes pour rejoindre Cardiff… avant de perdre la vie dans un accident d’avion… Aujourd’hui, Nantes réclame toujours le montant du transfert. La FIFA a posé un ultimatum pour qu’un accord soit trouvé.

ALOUETTE
Crédit: © Twitter / @EmilianoSala1

Le transfert d’Emiliano Sala, conclu entre Nantes et Cardiff, n’a jamais eu lieu à cause du crash de l’avion transportant le footballeur argentin. Le FC Nantes, lui, réclame toujours les 17 millions d’euros négociés avec le club du pays de Galles pour ce transfert. Depuis l’accident du 21 janvier dernier, pas un seul centime n’a été versé.

Dès la disparition du joueur, Cardiff avait décidé de ne pas honorer un premier versement de 6 millions d'euros sur les 17 du montant total du transfert, alors qu'il avait été validé par les autorités du football avant l'accident.

La Fifa a adressé aux clubs de Nantes et Cardiff un courrier dans lequel elle préconise un accord à l'amiable. La commission du statut du joueur, présidée par le Sud-Africain Raymond Hack, a donné dix jours aux clubs pour accepter cette conciliation. Sans accord des clubs, la commission rendra un jugement, susceptible d'appel devant le Tribunal arbitral du sport.

(Avec AFP)