Nantes : début du déblaiement de la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul

21 décembre 2020 à 9h40 par Julia Maz-Loumides

Les travaux de déblaiement de la cathédrale de Nantes dureront deux mois. Une opération complexe pour retirer les débris du grand orgue et de l’édifice après l’incendie volontaire du 18 juillet 2020.

ALOUETTE
Crédit: Archives | DR

Pièce par pièce, les équipes en charge du déblaiement de la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes devront retirer des décombres chaque morceau de bois calciné ou autres pierres de la voute, rapporte Presse Océan. Dès cette semaine et durant deux mois ce "gigantesque mikado", selon la direction régionale des affaires culturelles (DRAC), sera bien difficile à démêler.

Un engin de levage sera nécessaire pour retirer les gros débris en hauteur, ceux de la tribune de l’orgue seront examinés par la police judiciaire dans le cadre de l'enquête en cours.

Une possible dépollution

Les débris seront par la suite séparés en deux catégories : ceux envoyés dans une déchetterie spécialisée et ceux qui pourront être dépollués pour une éventuelle restauration. Car dans la cathédrale, tout l’intérieur a été contaminé par le plomb fondu des tuyaux de l’orgue. Une difficulté de plus pour les équipes qui devront se munir de tenues de protections complètes pour les deux mois de déblaiement, indique le quotidien.

Ainsi la centaine de bancs de la cathédrale devra être sortie et décontaminée, tout comme l’ensemble du site. "Cette phase sera possible une fois que l’édifice aura été libéré des nombreux débris résiduels de l’incendie qui l’encombrent", explique la DRAC.