Nantes : des dégradations sur la façade du consulat de Turquie

16 octobre 2019 à 8h18 par Alexandrine DOUET

3 personnes prises en flagrant délit, ont été arrêtées et placées en garde à vue la nuit dernière.

ALOUETTE
Le consulat de Turquie installé à Nantes sur le Quai François Mitterrand
Crédit: Archives

Essence et peinture verte

Les suspects sont 2 hommes qui ont refusé de donner leur identité ainsi qu'une jeune femme de 23 ans.
La police est intervenue vers 2h du matin après le déclenchement d'une alarme du consulat, installé sur les bords de Loire, quai François Mitterrand.

De la peinture verte et de l'essence avaient été répandus sur les murs et les grilles du bâtiment.
Les suspects portaient des traces de peinture et l'un d'entre eux était en train d'essayer de mettre le feu à l'essence au moment de l'arrivée des policiers.
Le trio a été rapidement interpellé et placé en garde à vue au commissariat de Nantes.

Déjà la nuit précédente, les pompiers étaient intervenus dans le secteur après l'appel d'un témoin signalant un début d'incendie.
Ce dernier témoin avait évoqué des flammes précédées d'une explosion sur le balcon du consulat, où un objet incendiaire avait été retrouvé.
Des inscriptions telles que "soutien aux kurdes" "dictateur fasciste" ou "Erdogan assassin" avaient également été découvertes.
Le vice-consul de Turquie à Nantes avait d'ailleurs porté plainte mardi.