Infos

Nantes : top départ pour la nouvelle saison des Machines de l’île

08 février 2020 à 07h00 Par Alexandrine DOUET
La parade amoureuse des oiseaux de paradis, nouveauté de la saison 2020.
Crédit photo : Les Machines de l'île

De nouvelles créatures sont à découvrir au côté du Grand Éléphant à partir de ce week-end.

Après la traditionnelle pause hivernale qui aura duré un mois, les Machines de Nantes rouvrent leurs portes au public ce samedi à 14h.

Des oiseaux de paradis en vedette

L’heure de la reprise a sonné pour la Grand Éléphant et le Carrousel des Mondes Marins. Cette saison est également marquée par une grande nouveauté. À quelques jours de la Saint-Valentin, les visiteurs sont en effet conviés à une parade amoureuse, menée par un couple d’oiseaux de paradis. Depuis leur perchoir, les volatiles qui ont pris place au cœur de la Galerie des Machines, auprès du Colibri ou encore du Paresseux, seront mis en mouvement par les visiteurs eux-mêmes sur instruction des machinistes. 5 mois de travaux ont été nécessaires pour fabriquer ces deux nveaux pensionnaires qui rejoindront en 2023 l’Arbre aux Hérons, future grande création des Machines de l’île.

740.000 visiteurs en 2019

L’équipe des Machines espère faire aussi bien que l’an dernier en matière de fréquentation. 740.000 visiteurs ont été enregistrés en 2019, soit une hausse de plus de 15% : un record. Des visiteurs venus des quatre coins de la Loire-Atlantique mais aussi d’un peu plus loin, essentiellement du Maine-et-Loire, de Vendée, d'Ille-et-Vilaine, du Morbihan, Finistère, des Côtes d’Armor ou encore de région parisienne. Les visiteurs viennent aussi de l’étranger. La palme revient aux espagnols. On constate aussi une hausse de fréquentation de touristes hors de l’union européenne, avec une augmentation du nombre d’américains et d’israëliens accueillis sur le site.

Et afin d’optimiser les conditions d’accueil, quelques aménagements sont prévus cette saison. Pour faire patienter les visiteurs qui viennent bien souvent en famille, deux grands écrans seront installés près des Nefs et de la billetterie. Un documentaire sur l’histoire des Machines y sera projeté.