Nantes : un suspect arrêté après l’agression d’un chauffeur de tramway

7 novembre 2019 à 7h06 par Alexandrine DOUET

Un jeune homme a été interpellé et placé en garde à vue. Deux autres suspects sont toujours en fuite.

ALOUETTE
Crédit: tan.fr

Reprise du trafic ce jeudi

Hier matin, la consternation dominait au sein du personnel de la TAN après l’annonce de l’agression d’un chauffeur de tramway par 3 individus.

Ces derniers s’en sont pris au conducteur, visiblement agacés de devoir patienter, suite à la découverte d’un colis suspect sur la ligne 3 au terminus Neustrie.
En réaction, les agents du dépôt de Saint-Herblain ont fait valoir leur droit de retrait.

Peu de temps après, aux alentours de 9h, c’est la direction qui a choisi de suspendre la totalité du service durant toute la journée, à l’exception des bus de ramassage scolaire.

« Une mesure exceptionnelle pour manifester notre solidarité au conducteur agressé, ainsi que la prise en compte des difficultés des tâches quotidiennes de l’ensemble des agents » selon le Président de la TAN et adjoint à la maire de Nantes, Pascal Bolo.
Résultat : une journée de galère pour les usagers partagés entre agacement et compréhension.

Ce matin dès 5h, le trafic des bus, busways et tramways a repris normalement sur l’ensemble du réseau de la TAN.
Les syndicats réclament la mise en place d’une police des transports.
Et dès hier, la maire de Nantes Johanna Rolland a elle contacté par téléphone le ministre de l’intérieur Christophe Castaner pour lui rappeler l’urgence d’obtenir des moyens supplémentaires

Le chauffeur qui souffre de multiples contusions, a porté plainte.
La police de son côté a annoncé l’arrestation et le placement en garde à vue d’un mineur soupçonné d’avoir agressé le conducteur mardi soir.
Il était déjà connu des services de police.
Aux dernières nouvelles, les deux autres suspects sont toujours recherchés.