Nantes : un vaste réseau de trafic de cigarettes démantelé

12 avril 2021 à 6h38 par Arnaud Laurenti

Les enquêteurs ont procédé vendredi 9 avril à l'interpellation de 7 suspects à Nantes, Rodez et Montpellier. Près de 5 tonnes de cigarettes contrefaites et plus de 37 000 euros ont été saisis.

ALOUETTE
Crédit: Gendarmerie des Pays de la Loire

Belle prise pour les enquêteurs de la section de recherche de Nantes, la gendarmerie et les nombreux services impliqués dans cette vaste enquête qui a démarré à la fin de l'année 2020.

Aidés d'Europol, les enquêteurs ont pu évalué qu'un réseau de grande ampleur, impliquant des individus d'Europe de l'Est, agissait "sur une grande partie de Ouest du territoire national". Les suspects utilisaient notamment des box qu'ils louaient dans plusieurs grandes villes (Nantes, Bordeaux, Montpellier, Bézier) afin de "ravitailler des grossistes locaux".

Sept interpellations

"Constatant l’intense activité des malfaiteurs, et suivant les directives du juge d’instruction de la JIRS de Bordeaux, il est décidé de procéder à l’interpellation de 7 individus impliqués dans cette structure criminelle, le vendredi 09 avril au matin sur divers points du territoire (Nantes, Rodez et Montpellier)", indique un communiqué de la gendarmerie des Pays de la Loire.

Les perquisitions opérées dans divers box ont permis de saisir "pour près de 5 tonnes de cigarettes de contrefaçon. Une somme de 37 300 euros en numéraire est saisie ainsi que deux véhicules".

"L’enquête et les éléments de preuve recueillis permettent d’établir que le trafic a permis l’importation en contrebande de 75 tonnes de cigarettes", précise la gendarmerie.

Quatre des suspects mis en cause devaient être présentés à la JIRS de Bordeaux dimanche en vue d'une mise en examen. Ils ont tous été placés en détention provisoire.