Nantes : une enquête ouverte après le décès d’un étudiant en médecine vacciné à l’AstraZeneca

23 mars 2021 à 10h29 par Alexandrine DOUET

Le jeune homme âgé de 24 ans a été retrouvé mort le 18 mars dernier dans son appartement à Nantes.

ALOUETTE
Crédit: Archives

Le parquet de Nantes a ouvert une enquête et un signalement a été effectué auprès de l’ANSM (l’Agence nationale de sécurité du médicament).

D’après le rapport de l’autopsie réalisée à la demande du parquet, la mort du jeune homme a été provoquée par « une hémorragie interne causée par une thrombose de l’aorte ».

Pas de pathologie particulière

Quelques jours avant son décès, le jeune homme en sixième année de médecine avait indiqué à ses proches souffrir de maux de ventre. D’après les témoignages de son entourage recueillis par nos confrères de Presse-Océan et Ouest-France, l’étudiant qui était originaire de La Turballe ne souffrait d’aucune pathologie particulière et avait une bonne hygiène de vie. Il faisait du sport, ne buvait pas et ne fumait pas.

Aucun lien établi à l'heure actuelle 

Le 8 mars dernier, il avait reçu une première injection du vaccin AstraZeneca dont l’utilisation a été récemment suspendue durant quelques jours en France comme dans plusieurs pays européens, en raison de suspicions de formations de caillots sanguins, après son administration. L’Agence européenne du médicament l’ayant jugé « sûr et efficace » le 18 mars dernier, la Haute autorité de Santé a dès le lendemain à son tour donné son feu vert à la reprise « sans délai » des injections mais en recommandant de le réserver aux personnes âgées de plus de 55 ans.

Dans son édition de ce mardi 23 mars, le quotidien Ouest-France rappelle que selon le dernier rapport de l’ANSM (l’Agence Nationale de sécurité du médicament) publié le 19 mars, treize cas d’évènements thromboemboliques (pour plus de 1 041 000 injections du vaccin) ont été recensés depuis le début de la vaccination à l’AstraZeneca en France et que tous les patients étaient en cours de rétablissement.

Alors que le décès du jeune homme suscite de nombreuses interrogations, les investigations se poursuivent.