Notre-Dame-des-Landes: Nouveau week-end de mobilisation

13 février 2019 à 10h05 par Rédaction Alouette

<p class="rtejustify">Le grand public invité à découvrir les lieux de vie de l'ancienne ZAD de Notre-Dame-des-Landes ce week-end.</p>

ALOUETTE

Des actions symboliques et une journ�e "Portes ouvertes" avant un rendez-vous d�terminant en octobre en pr�fecture sur l'avenir de la d�sormais ex-ZAD.

9 mois apr�s l'abandon du projet d'a�roport � Notre-Dame-des-Landes et la vaste op�ration d'expulsion au printemps (2500 gendarmes mobilis�s, 39 squats �vacu�s et d�molis) les derniers occupants de l'ancienne Zone � D�fendre invitent le grand public � d�battre sur le sort des terres agricoles ces 29 et 30 septembre. Des actions sont organis�es samedi autour des sites embl�matiques de Bellevue et de La Rolandi�re (battages des haricots et du lin provenant des cultures collectives de la ZAD, pique-nique et prise de parole) avant une visite de 11 lieux de vie dimanche (Liminbout, Fosses Noires, No� Verte, Wardine...) 

Une forte mobilisation attendue avant un comit� de pilotage le 12 octobre

Ce grand rassemblement fait figure de pr�ambule avant la r�union pr�vue le mois prochain � Nantes en pr�fecture pour rediscuter des COP (Conventions d'Occupation Pr�caires) sign�es entre 15 zadistes et l'Etat. En clair, les autorit�s ont donn� leur feu vert pour l'exploitation de 140 � 170 hectares de terres agricoles, et ce jusqu'� fin 2018.
Mais ces parcelles font-elles partie des 900 hectares de terres (sur les 1600 de l'ex projet) bient�t revendus au d�partement de Loire-Atlantique? Il est trop t�t pour le savoir.
Depuis l'abandon du projet, le Pr�sident du Conseil D�partemental Philippe Grosvalet r�clamait la r�trocession de ces terres. Le D�partement s'appr�te donc � devenir le principal propri�taire foncier de l'ancienne ZAD. Le tribunal de Saint-Nazaire a de son c�t� r�troc�d� cet �t� 150 hectares de terres � une trentaine d'anciens propri�taires expropri�s. Cette restitution doit d'ailleurs �tre effective cet automne. On peut s'attendre � une r�gularisation compl�te d'ici fin 2020.