Pays de la Loire : des protections périodiques gratuites bientôt dans les lycées

30 mars 2021 à 13h49 par Julia Maz-Loumides

Ce mercredi 31 mars, la Région Pays de la Loire soumettra aux votes des élus la proposition d’équiper des lycées "pilotes" de distributeurs de protections périodiques gratuites, biologiques, sourcées et traçables.

ALOUETTE
Crédit: Unsplash

Les Pays de la Loire souhaite s’engager contre la précarité menstruelle dans les lycées. Après l’IUT d’Angers, l’École de commerce de Cholet ou encore l’Institut d’information du même campus, la Région compte tester la mise en place de distributeurs de protections périodiques gratuites dans les écoles.

Le 31 mars, ce projet sera soumis aux votes des élus et, s’il est accepté, démarrera dès la mi-avril dans une dizaine de lycées pilotes : à Nantes, Laval, Le Mans, Challans ou encore Guérande. "La Région proposera à l’ensemble des 296 établissements publics et privés des Pays de la Loire d’être équipés sur l’année scolaire 2021 – 2022", précise un communiqué.

"La précarité menstruelle est une atteinte intolérable à la dignité des femmes. Nous avons décidé d’agir concrètement pour lutter contre ce phénomène qui, pour beaucoup de jeunes filles, est une vraie souffrance et pour les aider à vivre leur scolarité en toute sérénité", indique Christelle Morançais, présidente de la Région des Pays de la Loire.

Ce dispositif pourrait concerner plus de 80 000 lycéennes.