Infos

Politique : une nantaise au gouvernement

27 juillet 2020 à 10h46 Par Alexandrine DOUET
La nantaise Sarah El Haïry fait son entrée dans le gouvernement Castex
Crédit photo : Elhairy.fr

Le gouvernement Jean Castex est enfin au complet après la nomination de onze secrétaires d'Etat, dont six nouvelles personnalités.

Parmi les nouvelles personnalités qui font leur entrée au gouvernement figure Sarah El Hairy, députée de Loire-Atlantique et conseillère municipale à la Ville de Nantes.

21 hommes et 22 femmes

« L’équipe est au complet. Avec eux, et pour vous, chacun des 600 prochains jours devra être utile au pays et à la hauteur de ses défis. C'est au plus près des Français que nous leur trouverons des solutions : nous irons à votre rencontre, partout sur le territoire. À bientôt ! » s'est félicité sur Twitter le Premier ministre après cette annonce.

Il aura fallu attendre pratiquement trois semaines pour que le gouvernement soit complété. Cette équipe, très nombreuse, compte au final 16 ministres, 14 ministres délégués et 12 secrétaires d'Etat (un seul, Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, avait été nommé dès le 6 juillet), soit un total de 42 membres.

Les secrétaires d'Etat reconduits sont Sophie Cluzel (Personnes handicapées), Jean-Baptiste Lemoyne (Tourisme, Français de l'étranger et francophone), Cédric O (Transition numérique et communautés électroniques), Laurent Pietraszewski (Retraites et santé au travail) et Adrien Taquet (Enfance et familles), ce dernier voyant son périmètre élargie à la famille.

Six nouveaux entrants

Parmi ces nouveaux entrants, le conseiller de l'Elysée Clément Beaune (Affaires européennes) mais surtout cinq députés : Bérangère Abba (biodiversité), Nathalie Elimas (Education prioritaire), Olivia Grégoire (Economie sociale, solidaire et responsable) Joël Giraud (Ruralité) et la nantaise Sarah El Haïry qui devient secrétaire d'État à la Jeunesse et à l'engagement auprès du Ministre de l'Éducation Nationale, de la Jeunesse et des Sports.

Sarah El Haïry, 31 ans est depuis juin 2017 députée de la cinquième circonscription de Loire-Atlantique. Également présidente du Modem en Loire-Atlantique, elle est considérée comme une figure montante du parti fondé par François Bayrou. Le 28 juin dernier, Sarah El Haïry a été élue conseillère municipale à la Ville de Nantes, sur la liste de la députée LREM Valérie Oppelt et siège dans l'opposition. Elle est aussi conseillère au sein de Nantes Métropole.

Née dans le Loir-et-Cher, de parents Marocains naturalisés Français, la jeune femme est arrivée à Nantes  après avoir décroché son bac à Casablanca. Elle a ensuite intégré la classe préparatoire à l'École normale supérieure du Lycée Carcouët, avant d'entamer des études de droits à l'Université de Nantes. Elle a rejoint les rangs du Modem en 2010 après avoir quitté l'UMP. En 2014, lors des élections municipales elle était en deuxième position sur la liste présentée par le Modem, éliminée dès le 1er tour. Un an plus tard, elle était présente sur la liste de Bruno Retailleau (LR) aux élections régionales. En 2017, elle quittait son emploi pour se consacrer pleinement à son mandat de députée dans la circonscription Ancenis-Nort-sur-Erdre.

L'an dernier, le Premier ministre Édouard Philippe lui avait déjà confié une mission « Pour une philanthropie à la française ». Sarah El Haïry est très impliquée dans la défense des associations qu’elle présente comme l’un de ses chevaux de bataille.

Deux des volontés affichées par le président Emmanuel Macron depuis le déconfinement, l'attention à la jeunesse et celle portée aux territoires et au monde rural, sont illustrées par la création d'un secrétariat d'Etat à la Ruralité et par l'arrivée de deux secrétaires d'Etat à l'Education prioritaire et à la Jeunesse et à l'Engagement auprès du ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer.

La parité est respectée, et même un peu mieux, puisqu'en comptant Jean Castex, il y a 21 hommes et 22 femmes dans ce gouvernement.

Le président de la République les réunira tous à l'occasion du prochain Conseil des ministres, ce mercredi 29 juillet à 10h00, a précisé l'Elysée dans son communiqué.