Retour à une situation hydrologique normale en Creuse

1er avril 2020 à 4h00 par Thierry Matonnat

Après deux années de sécheresse, le département de la Creuse a connu plusieurs semaines particulièrement pluvieuses cet hiver ce qui lui a permis de recharger les sources et réserves souterraines.

ALOUETTE
Les cours d’eau retrouvent leur niveau habituel
Crédit: Alouette | Thierry Matonnat

Une lueur d’optimisme

Même si le comité eau n’a pu se tenir en raison des mesures prises pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, la préfète de la Creuse tient à informer la population que « la situation hydrologique marque un retour à la normale mais la vigilance reste de mise ».

Des débits conformes aux normales saisonnières

Selon Roger Ostermeyer, chef du service Environnement et risques à la Direction Départementale des Territoires de la Creuse, les sols qui apparaissaient récemment saturés d’eau, après une longue période d’assèchement, retrouvent un taux d’humidité quasi normal. Concernant les eaux souterraines, elles montrent des niveaux élevés ou conformes aux moyennes saisonnières. Ils sont nettement supérieurs à ceux enregistrés en 2019 et sont comparables à ceux enregistrés en 2018.

Écouter Roger Ostermeyer

Situation inégale sur le département

La recharge hivernale, dont on craignait l’absence de réalisation, est belle et bien effective, de manière cependant inégale selon les secteurs du territoire. Toutefois, l'évolution de la situation est très liée à la pluviométrie et peut être localement contrastée. Les stigmates de la sécheresse vécue ces dernières années restent perceptibles notamment dans l’est du département : le niveau des eaux souterraines dans le secteur d'Auzances est ainsi révélateur d'une situation fragilisée par la sécheresse de 2019 dont l'évolution est à surveiller.

Vigilance

La végétation n’a pas attendu le printemps calendaire et affiche une avance significative, sollicitant déjà les ressources en eau. C’est pourquoi la vigilance reste de mise souligne la Préfète de la Creuse.