Roulera-t-on dans deux semaines sur les départementales de la ZAD ?

30 mai 2018 à 13h29 par Rédaction Alouette

<p><span style="font-size:14px"><span style="color:#000000"><span style="font-family:arial,helvetica,sans-serif">Les travaux reprendront demain jeudi</span></span></span></p>

ALOUETTE

Les travaux de remise en �tat de deux routes d�partementales traversant la ZAD de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) vont commencer jeudi matin, pr�s de deux mois apr�s le d�but des op�rations d'expulsions sur le site, a-t-on appris aupr�s du d�partement et de la pr�fecture.

"Les travaux vont commencer demain (jeudi) matin sous la protection des forces de l'ordre. Ils doivent durer environ deux semaines", a annonc� � l'AFP le conseil d�partemental de Loire-Atlantique.

Ces travaux de remise en �tat concernent l'ex "route des chicanes", la D281, mais aussi la route d�partementale 81, hauts lieux d'affrontements entre opposants et forces de l'ordre.

L'ancienne route des chicanes, ferm�e � la circulation depuis novembre 2012, avait fait l'objet d'une premi�re remise en �tat depuis d�but f�vrier sous la protection des forces de l'ordre, et le chantier n'avait pris fin que quelques jours avant le lancement des op�rations d'expulsions sur le site de 1.650 hectares.

La D281 a depuis subi d'importantes d�gradations, tout comme la d�partementale 81, autre axe nord-sud, du fait notamment des nombreuses barricades �rig�es par les opposants et d�truites par les gendarmes mobiles.

La d�cision de conduire ces travaux d�s jeudi a �t� prise en concertation avec le Premier ministre Edouard Philippe et avec la pr�f�te de Loire-Atlantique Nicole Klein, a indiqu� le pr�sident (PS) du conseil d�partemental, Philippe Grosvalet, cit� dans un communiqu�.

"D�s lors que la chauss�e aura �t� remise en �tat par les services du D�partement et que l'Etat m'indiquera que la s�curit� des usagers sera garantie, je l�verai l'arr�t� d'interdiction � la circulation", a assur� M. Grosvalet. "C'est une bonne nouvelle pour les habitants qui vont pouvoir retrouver leur libert� de circulation: il reviendra � l'Etat de veiller � ce que cette libert� ne soit pas de nouveau entrav�e dans le futur", ajoute-t-il dans le communiqu�.

Depuis le lancement le 9 avril des op�rations d'expulsions sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, 39 squats ont �t� d�truits ou �vacu�s, en deux temps, sur les 97 recens�s par les autorit�s.

La deuxi�me phase d'expulsions s'�tait achev�e le 18 mai, mais "les op�rations � Notre-Dame-des-Landes ne seront termin�es que le jour ou l'�tat de droit sera totalement respect�, c'est-�-dire lorsque la libre circulation sera r�tablie et que l'ensemble des terres et des b�timents sera occup� de mani�re l�gale", avait expliqu� la pr�fecture de Loire-Atlantique.

La pr�f�te s'appr�te � r�gulariser une quinzaine de projets agricoles port�s par des occupants de la ZAD, � travers la signature de conventions d'occupation pr�caires (COP).