S'occuper en confinement : lancez-vous dans l'écriture !

9 avril 2020 à 15h30 par Fabienne Lacroix

La librairie « Dialogues » à Morlaix, et la librairie « Cosmopolite » d’Angoulême, lancent leur concours de nouvelles.

ALOUETTE
La librairie "Dialogues" de Morlaix.
Crédit: Librairie Dialogues

Si vous trouvez le temps long pendant cette période de confinement, prenez la plume !

Dans le Finistère, la librairie « Dialogues », basée à Morlaix, propose à ses clients - et aux autres - d’écrire une nouvelle de 10 pages maximum sur une anecdote liée au confinement.

Le texte, écrit en français ou en langue bretonne, sera à déposer à la librairie à l’issue du confinement. Les meilleures histoires seront récompensées. Elles seront également imprimées dans un petit livret qui sera ensuite distribué gratuitement.

Le ministère du Bonheur

À Angoulême, la librairie « Cosmopolite » lance également son traditionnel concours de nouvelles.

Le thème retenu pour cette 13ème édition : « le Ministère du Bonheur a été créé. D’après le premier décret, vous avez l’obligation de réaliser un rêve. Racontez la suite… »

Le concours est ouvert à tout le monde avec trois catégories : celle des enfants (jusqu’à 11 ans inclus), celle des juniors (de 12 à 17 ans inclus) et celle des adultes (à partir de 18 ans).

La nouvelle devra être renvoyée avant le 6 juin. Le texte, dactylographié (police 12), ne devra pas excéder 4 pages.

Le concours est ouvert à tous, et même aux classes.

Depuis la mise en place du confinement, les librairies ont dû fermer leurs portes. Certaines d'entre elles, comme "Dialogues", à Morlaix, proposent de passer commande sur leur site internet pour un retrait en magasin dans le respect des mesures sanitaires. Inquiets pour leur avenir, les libraires appellent les clients à soutenir les librairies indépendantes.