Infos

Saint-Nazaire : gros coup de filet anti-drogue cette semaine

20 janvier 2021 à 12h37 Par Alexandrine DOUET
Archives

L'opération a mobilisé près de 300 gendarmes et policiers ce mardi matin.

Après un an d’enquête, une trentaine de personnes soupçonnées de trafic de cannabis, cocaïne et héroïne ont été interpellées.

GIGN et brigade cynophile

Les forces de l’ordre ont déployé leurs différents services dès 7h ce mardi matin dans le quartier de Méan-Penhoët. Un impressionnant dispositif qui a pu surprendre les habitants de ce quartier où sont implantés les Chantiers de l’Atlantique. Environ 300 hommes et femmes dont des membres du GIGN, une brigade cynophile et des agents des polices nationale et municipale de la Ville de Saint-Nazaire étaient à pied-d’œuvre pour interpeller les trafiquants.

Selon le journal « Ouest-France », l’enquête a débuté il y a plusieurs mois dans les secteurs de Montoir-de-Bretagne et de Trignac. Une cellule d’écoutes téléphoniques avait notamment été mise en place. Elle avait permis d’identifier plusieurs individus considérés comme les organisateurs du réseau. Ces derniers effectuaient des voyages pour acheter la drogue et ensuite la redistribuer à des revendeurs, dont certains en situation irrégulière, qui alimentent notamment plusieurs points de deals de la cité portuaire.

L’opération qui a nécessité plusieurs semaines de préparation a permis l’arrestation d’une trentaine de personnes, toutes placées en garde à vue dans les locaux du commissariat de Saint-Nazaire et au sein de plusieurs brigades de gendarmerie du département.
Les enquêteurs ont également mis la main sur des stupéfiants et plusieurs dizaines de milliers d’euros.