Thierry Adam : « Les coureurs français peuvent envisager de gagner le Tour de France »

5 juillet 2019 à 7h32 par Thomas Seillier

À la veille du départ du Tour de France, Thierry Adam, au commentaire sur la moto pour France Télévision, livre son regard sur la course, les coureurs français, et le parcours de cette 106e édition de la grande boucle.

ALOUETTE
Thierry Adam tient une chronique quotidienne sur Alouette durant le Tour de France.
Crédit: Alouette

L’année ou jamais pour les français

« C’est surtout les absences de coureurs comme Christopher Froome et Tom Dumoulin. Elles ouvrent des perspectives pour Thibaut Pinot et Romain Bardet qui sont déjà montés sur le podium. Ils peuvent espérer gagner le Tour de France. Maintenant ce qui est vrai pour le cyclisme français est vrai pour les étrangers. Ces absences ouvrent les mêmes perspectives pour les coureurs étrangers. Mais sincèrement, les coureurs français ont peut-être aujourd’hui le droit d’envisager de gagner enfin le Tour de France. »

Un Tour de France très ouvert

« J’ai l’impression que l’équipe Ineos (anciennement Sky) va moins pouvoir fermer la course. Il faudra oser, être en forme et attaquer. Aujourd’hui, on peut sortir une dizaine de noms pour le podium. C’est très ouvert, et c’est mieux pour le spectacle. »

Un parcours atypique

 « On va très vite être dans les difficultés. Les Vosges, la Planche des belles filles dès la première semaine, puis les Pyrénées et les Alpes à plus de 2000 mètres d’altitude. À noter qu’on a peu de contre-la-montre cette année, c’est toujours intéressant. Le parcours correspond bien à une course ouverte. Je pense qu’une partie du Tour va se jouer le matin dans les bus au briefing. Il peut y avoir des tactiques qu’on n’a pas vues depuis très longtemps. On va peut-être voir des coureurs en jaune inconnus jusqu’à présent. »

Retrouvez tous les jours durant les trois semaines du Tour de France, la chronique de Thierry Adam sur Alouette.