Touraine : la plateforme de drive lancée par la chambre d’agriculture pendant le confinement continue

19 mai 2020 à 6h39 par Bastien Bougeard

C’est un des succès du confinement en Indre-et-Loire : le drive de produits locaux lancé par la chambre d’agriculture dans l’agglomération de Tours. Cette plateforme va être pérennisée et étalée à l’ensemble du département.

ALOUETTE
La plateforme de drive a généré jusqu'à 8 000 euros par semaine durant le confinement.
Crédit: JumpStory

C’est une des satisfactions du confinement en Indre-et-Loire. La chambre d’agriculture avait lancé un drive de produits locaux sur le territoire de Tours Métropole. Après 7 semaines de succès, la chambre d’agriculture décide d’installer cette plateforme dans la durée.

7 à 8 000 euros de chiffre d’affaires hebdomadaire

« Cette plateforme a très bien fonctionné pendant le confinement, se félicite Henry Frémont, le président de la chambre d’agriculture. Chaque semaine elle a permis de générer 7 à 8 000 euros de chiffre d’affaires à destination des agriculteurs ». Selon lui, cette plateforme a aussi permis de recréer du lien entre les habitants et les agriculteurs. Il salue également l’engagement des consommateurs tourangeaux : « si le consommateur n’avait pas changé ses habitudes, les initiatives mises en place par les agriculteurs n’auraient servi à rien ».

La plateforme va se réinventer

Maintenant, le défi est de faire durer cette plateforme dans le temps. Henry Frémont explique qu'il va étendre l’initiative à l’ensemble de l’Indre-et-Loire : « Il va falloir trouver des agriculteurs qui proposent un panel assez large de produits pour pouvoir satisfaire les acheteurs, mais qui pourraient aussi être des points de retrait. Nous devrions y arriver, car à Tours métropole, il fallait trouver des points de retrait, nous les avons mis en place à La Gloriette par exemple ». 

L'Indre réfléchit à relancer le drive mis en place lors du confinement

Autre changement qu’il va falloir prendre en compte, le mode de consommation des clients : « Pendant le confinement, ils étaient chez eux. Là, ils sont retournés au travail, il faut donc aussi réinventer la plateforme avec ces nouveaux paramètres ». Il n'y a pas qu’en Touraine que les drives de produits locaux ont bien fonctionné. Dans l’Indre, le drive lancé par l’agence d’attractivité du département a permis de générer 40 000 euros de chiffre d’affaires en 7 semaines. Selon La Nouvelle République, la chambre d’agriculture de l’Indre réfléchit à relancer cette activité.