Tours : dernier vol pour l’école de chasse avant de déménager à Cognac

4 juin 2020 à 12h00 par Bastien Bougeard

4 alpha jets décolleront ce vendredi 5 juin pour le dernier vol officiel de l’école de chasse de Tours. Installée à la base aérienne 705, elle va déménager progressivement vers Cognac.

ALOUETTE
L'école de chasse va quitter progressivement la base aérienne de Tours. Elle était présente depuis 6
Crédit: Archive

C’est un au revoir à la Touraine. Ce 5 juin, l’école de chasse, installée à la base aérienne 705 à Tours, va effectuer son dernier vol officiel à partir de 11 heures. Installée depuis 60 ans dans le chef-lieu d’Indre-et-Loire elle va ensuite déménager progressivement vers Cognac. Elle aura définitivement quitté les lieux à l’été 2021.

Un survol au-dessus de Saumur et des sites historiques

Une cérémonie pour marquer le début du transfert devait avoir lieu le 14 mai : « Mais la gestion de la crise sanitaire que nous connaissons prévaut, a indiqué le colonel Guillaume Bourdeloux. Nous en sommes les premiers déçus, car la dernière remise de brevet le 2 juillet se fera avec très peu de public. Ce vol sera l’occasion de tourner la page ». Pendant ce vol, les alpha jets survoleront Saumur, Cinq Mars la Pile, Saint-Etienne de Chigny, Saint-Cyr-sur-Loire, Parçay-Meslay, Rochecorbon, Tours ainsi que quelques sites historiques. Les alpha jets décolleront ensuite une dernière fois, pour aller à Cognac.

Encore de l’activité jusqu’en 2021

L’activité ne va pas pour autant s’arrêter de manière définitive. « Il y aura encore quelques avions de combat présent sur la base aérienne pour assurer des fonctions de police du ciel (intercepter des avions suspects) ou des vols d’entraînements ». Entre 250 et 300 personnes vont quitter progressivement la base aérienne 705. « Quatre contrôleurs militaires seront affectés à la Direction générale de l’aviation civile. Une partie des pompiers de l’air iront servir à Cinq-Mars-la-Pile, des militaires iront sur d’autres bases ». Pour ce qui est du terrain, 200 des 300 hectares de la base vont être cédés à la métropole. L'école de chasse était présente à Tours depuis 60 ans.