Tours : un plan pour relancer le commerce

29 avril 2020 à 6h52 par Bastien Bougeard

La ville de Tours a dévoilé le 28 avril le plan Étincelle qui doit permettre de relancer le commerce tourangeau à l’issue du confinement. Mesure phare : 30 000 bons d’achat de 50 euros vont être distribués aux personnes en première ligne.

ALOUETTE
La ville débloque 1,5 million d'euros pour le plan étincelle.
Crédit: B.Bougeard | Alouette

Une étincelle pour relancer le commerce à Tours. La ville a présenté ce 28 avril le plan qui doit permettre au commerce local de se relancer à l’issue du confinement. Un fond de 1,5 million d’euro baptisé « Étincelle » va être débloqué.

30 000 bons d’achat solidaire

Principale annonce de ce plan : la ville va proposer 30 000 bons d’achat d’un montant de 50 euros valables du 12 mai au 18 juillet chez des commerçants tourangeaux. Ils seront dédiés aux personnes en première ligne au quotidien dans la lutte contre le coronavirus : par exemple, les personnes travaillant dans les Ehpad du centre communal d’action sociale, le personnel hospitalier ou encore les couturières des associations de solidarité. Une commission municipale déterminera les employeurs bénéficiaires de ces bons. Les employeurs les distribueront ensuite à leurs salariés.

Un projet de marketplace

Pour pouvoir bénéficier de ce fonds, les commerces candidats doivent remplir deux critères, avoir leur siège en Indre-et-Loire et compter moins de dix salariés. Sur les 2 000 commerçants que compte la ville, 1 905 sont éligibles à cette aide. La ville de Tours souhaite également mettre en place une plateforme d'E-commerce (Marketplace) pour les commerçants locaux. Les études sont en cours pour trouver une solution. Cette plateforme est envisagée comme un canal de vente complémentaire.