Tous les vaccins doivent pouvoir être administrés par les pharmaciens, estime la HAS

2 mars 2021 à 9h07 par Arnaud Laurenti

Tous les vaccins contre le Covid-19 doivent pouvoir être administrés par les pharmaciens, les infirmiers et les sages-femmes, en plus des médecins, afin d'accélérer la campagne de vaccination, a recommandé mardi la Haute autorité de santé (HAS).

ALOUETTE
Crédit: Archives

Jusqu'à présent, la HAS estimait que seul le vaccin d'AstraZeneca pouvait être injecté par les pharmaciens et les sages-femmes, et pas les deux autres disponibles en France, ceux de Pfizer/BioNTech et Moderna.

(avec AFP)