Un exercice interarmées avec 300 militaires débute ce lundi dans le Finistère

7 octobre 2019 à 3h49 par Marie PIRIOU

Finistère 2019. C’est le nom d’un exercice interarmées qui débute aujourd’hui dans le Nord Finistère dans la région de Châteaulin. Un exercice grandeur nature avec la participation de centaines de militaires.

ALOUETTE
Plus de 300 militaires seront mobilisés jusqu'à vendredi dans le cadre de l'exercice.
Crédit: Préfecture maritime de l'Atlantique

Cet exercice est organisé tous les 2 ans depuis 2011 par le Commandement de la Défense du Finistère et l’objectif, c’est de s’entraîner à réagir à une menace terroriste dirigée contre les sites de la défense.
300 militaires de la Marine Nationale, de l’Armée de Terre, de l’Armée de l’Air et de la Gendarmerie vont participer à l’exercice.

Pas de véhicule blindé ni de munition

D’autres militaires, circulant à bord de véhicules banalisés ou à pieds, mèneront des attaques fictives contre certaines installations des Armées.
L'exercice "Finistère 2019" va se dérouler dans plusieurs communes du département jusqu’à vendredi. Il n'y aura pas de véhicule blindé, ni de munition.
Mais dans le cadre de cet exercice, un numéro de téléphone est mis en place par la Gendarmerie nationale pour recevoir les appels de la population qui peut être témoin de ces mouvements ou de ces attaques fictives. Il s'agit du 02 98 42 78 20.