Un jeune médecin de Haute-Vienne parcourt la France en camping-car

4 avril 2021 à 18h17 par Thierry Matonnat

Martial Jardel, tout juste diplômé de médecine, vient d’entamer un « tour de France des remplacements ». Un parcours de 5 mois en 11 étapes pour permettre à ses confrères de prendre du repos, et en même temps, pour découvrir toute la diversité de la médecine générale en milieu rural.

ALOUETTE
Martial Jardel, le "Doc en camping-car"
Crédit: letourdefrancedesremplacements.com

Un tour de France des remplacements

Martial Jardel est un jeune médecin originaire du Dorat en Haute-Vienne. Tout juste dipômé, à 30 ans, avant de s’installer en cabinet, il a décidé de parcourir la France en camping-car pour remplacer ses confrères désirant prendre quelques jours de congés. Une expérience avant tout très formatrice qui va lui faire découvrir toutes les facettes du métier de médecin généraliste en milieu rural. Chaque territoire à ses spécificités. En 5 mois, le « doc en camping-car » va faire 11 haltes de 2 semaines. « Je ne consulte pas dans mon camping-car », souligne Martial Jardel, « c’est juste un moyen de transport et d’hébergement. Ensuite, je m’installe dans le cabinet du médecin que je remplace et je consulte ses patients dans son cabinet ».

cartejardel.jpg (139 KB)

Une initiative très appréciée par les confrères qu’il est amené à remplacer.

Écouter Martial Jardel

Une expérience formatrice

Pour le jeune docteur, ce « tour de France des remplacements » va lui permettre de découvrir les déserts médicaux, le comportement des patients et leurs habitudes face à la médecine en milieu rural. Martial Jardel s’explique : « A la sortie de 9 ans d'études, rien que sur le plan purement professionnel, aller exercer dans 11 cabinets différents, donc 11 structures différentes, qui ont un fonctionnemlent qui du coup n’est pas le même… Y’en a ou ça marche mieux que d’autres, les patients sont différents, l’approche de la médecine est forcément différente… C’est forcement très formateur, donc c’est très intéressant sur le plan professionnel. Et puis, sur le plan personnel, ça met à l’épreuve les capacités d’adaptation, donc ça c’est quelque chose de très positif. »  

Écouter Martial Jardel

Martial Jardel partage son expérience sur Intagram